La secte des assassins

Auteur : Licia Troisi

Saga : Guerres du monde Emergés

Numéro de tome : 1

Genre : Fantasy

Maison d’édition : Pocket

Nombre de pages : 556

Obtenu en 2012

Lu le 3 Août 2012

Dans le cadre de découvrir un auteur

 

En un mot :

  • Une chouette saga jeunesse
  • Que j’avais lue pour découvrir avant ma Pitchounette

avt_licia-troisi_5841Résumé : Quarante ans ont passé depuis la défaite du Tyran. Pourtant ses adorateurs n’ont pas disparu : la Guilde – la secte des Assassins – continue d’agir en son nom… A 17 ans à peine, Doubhée est une voleuse redoutable de la Terre du Soleil. Hantée par son passé de tueuse, elle a toujours fui la secte. Mais les Assassins ont déjà décidé de son sort… et lui lancent une malédiction. Pour sauver sa vie, Doubhée doit retrouver celui qui l’a piégée. Même si pour cela elle doit rejoindre la Guilde…

 

 

Une partie de la grande série du Monde Emergé

 

Une fois n’est pas coutume, j’ai encore commencé une série dans le désordre. Si ma mémoire est bonne, la Guerre du Monde Emergé se situe au milieu de cette grande série. Qu’à cela ne tienne, on va débuter par là en lisant la Secte des Assassins. Et pourquoi cette secte ? Dans le Monde Emergé, apparemment, il y a une caste d’assassins qui vouent un culte à une déesse du sang : Thenaar. Et pour appartenir à cette secte, il faut être un Enfant de la Mort (entre autres). Un Enfant de la Mort  est un enfant ayant commis un meurtre, que ce soit en venant au monde ou pendant son enfance. Doubnée, quand elle était petite, commet ce crime par légitime défense. Elle est donc expulsée de son village, rencontre son Maître (dont elle apprendra ses techniques de discrétion) et se fera poursuivre par la Secte des Assassins après avoir volé un manuscrit quelconque.

 

Devant suivre les assassins après avoir reçu une malédiction, Doubnée nous permet de suivre et de découvrir ce lieu sanglant, ses mœurs, ses croyances et son temple. On entrevoit la personnalité de Yeshol. Et dispersé par ci par là, nous avons les souvenirs d’enfance de cette jeune fille. Elle s’avère avoir été mal comprise depuis le début et mal aimée. En choisissant la voie de la guérison, on sent une vraie et première prise en main de son destin. Aussi la Guerre du Monde Emergé commence tout simplement par la naissance d’une héroïne.

 

 

Une immersion totale dans un conflit.

 

Lorsqu’on lit ce livre, on ne comprend pas de suite pourquoi on parle de guerre. Et pour une fois, nous ne commencerons pas du tout par des champs de bataille mais bien par les complots qui précèdent la guerre, et c’est en cela que j’ai bien aimé ce livre. De plus, l’écriture de Licia Troisi est simple, directe et permet de se retrouver très rapidement dans les lieux, les époques, sans trop avoir de descriptions à rallonge (ce qui a tendance à m’horripiler je l’admets)

 

Cet univers vaut vraiment le détour. Il est propre à Mle Troisi, en s’imprégnant un peu de médiéval et de magie. Des espèces sont encore à découvrir (en même temps, je n’ai pas lu la première partie, c’est un peu de ma faute), des lieux et toute une intrigue à démêler.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :