Les deux combattantes

Auteur : Licia Troisi

Saga : Guerres du monde Emergé

Numéro de tome : 2

Genre : Fantasy

Maison d’édition : Pocket

Nombre de pages : 492

Obtenu le : 2 Novembre 2012

Lu le : 24 Novembre 2012

Dans le cadre de : on poursuit les sagas

 

En un mot :

  • Cela se continue bien
  • Un tome transitoire pas de tout repos

avt_licia-troisi_5841Résumé : En déjouant la malédiction qui pèse sur elle, Doubhée a découvert le plan machiavélique de la secte des Assassins : restaurer le règne d’Aster le Tyran. Accompagnée du magicien Lonerin, la guerrière part retrouver Sennar, disparu du Monde Émergé depuis plus de quarante ans. Avant cela les deux jeunes gens devront affronter le plus terible des ennemis : Rekla, la Gardienne des Poisons, qui ne pardonne pas à Doubhée de s’être enfuie en trompant sa vigilance…

 

 

 

Deux quêtes simultanées  et palpitantes !

On pourrait croire que mettre deux quêtes en même temps pourrait vous embrouiller, vous casser le rythme et autres. Mais pas avec l’écriture de Licia Troisi. Ce qui donne un roman très dense mais qui vous file très vite entre les doigts.

Alors qu’avons-nous là ? D’une part, Doubnée et Lorelin partent retrouver Sennar, un grand magicien et aussi héros de la saga du Monde Emergé (du même auteur et que je n’ai pas encore lu, vu que je n’ai aucun sens de l’organisation lorsqu’il est question de séries) (Comme cela, vous savez tout). Lorelin y va par vengeance et Doubnée pour trouver un remède à sa malédiction. Ils partent dans un pays inconnu en se faisant poursuivre par Rekla qui est l’ennemie jurée de Doubnée. Ce duo de femmes est très intéressant car elles partent toutes les deux en « couple » avec un gars qui est fou amoureux d’elle. Et on s’aperçoit ici que les hommes, en amour avec ces guerrières, n’ont pas du tout de place. Leur attention est au final concentré sur la quête. Et ça… Et bien moi j’aime bien (même si je compatis pour ces petits gars qui aimeraient bien faire un voyage romantique dans la jungle). L’auteure a su amener (un peu maladroitement mais c’est du jeunesse et je ne suis plus si jeune que cela) le débat sur la différence entre la destinée d’une personne et son avenir personnel, chose qui est tout de même assez courante dans les livres à quêtes. Rekla gardera son mystère même si on devine qu’elle n’est que haine. Je n’ai pas trouvé ce personnage très subtil, dirons nous. Mais il reste intéressant.

De l’autre côté, nous avons Ido, un ancien combattant et un ancien héros qui pensait ne plus part à la vie du Monde Emergé. Et voilà qu’il apprend que le fils de son ami est en danger. Alors il se secoue les puces et va tenter de le retrouver et de le protéger. Mais il échoue. Alors il tente aussi de sauver le petit fils de Sennar. Et on s’aperçoit que même vieux et fatigué, il reste un personnage plein de ressources, sage et juste. Il fera tout ce qu’il peut pour mener à bien sa mission. Et l’on voit aussi qu’il a une somme de connaissances absolument fabuleuse. (mais j’en saurai plus en lisant la première série, je pense). Ce personnage est profond, tout en finesse et je m’y suis vite attachée. C’est le héros revenant de guerre qui reprend du service pour la cause. Aussi, on se régale de le voir poursuivre ses ennemis, fuir pour protéger l’enfant et mettre tout ce petit monde en sûreté.

Un cocktail sommes toutes classique mais très efficace.

On ne va pas se le cacher, Les Guerres du Monde Emergé et son tome 2 reprennent des classiques de la Fantasy. Des héros obligés de se séparer pour accomplir des quêtes secondaires. Des méchants vraiment pas sympas qui veulent anéantir le monde surtout en sacrifiant de jeunes innocents : c’est mieux ! Des gentils qui au départ pouvaient être des méchants et des solitaires mais qui vont tout de même réussir à se battre ensemble pour le bien commun. Pour les amateurs de Fantasy, on a tous vu cela dans les sagas (et c’est peut être aussi pour cela qu’on les achète). C’est directement tiré de Tolkien mais j’avoue que je ne m’en lasse pas ! De plus, les interactions entre les personnages semblent plus ou moins naturels et spontanés  ce qui est franchement sympa pour du Jeunesse (je n’aime pas qu’on prenne les ados pour plus bêtes qu’ils ne le sont à cause de leurs petites hormones).

Ce second tome nous complique un peu l’intrigue et les relations entre les personnages, ce qui rend cette lecture très agréable, fluide et nous envole dans un monde magique faits d’elfes, de magiciens, de gnomes et autres créatures pleines de noblesse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :