Tome 1 et 2

Saga : Switch girl

Auteur : Natsumi Aida

Numéro de tomes : 1 et 2

Genre : Shojô

Maison d’édition : Delcourt

Nombre de pages : 224 de chaque

Obtenu le 27 Août 2017

Lu le 27 Août 2017

Dans le cadre de rire un peu en manga

 

En un mot

  • Une excellente découverte
  • que ma fille m’a piquée allègrement
  • Donc adieu Switch Girl, je ne peux plus te lire

 

avt_maki-minami_2181

 

Résumé : Nika est la fille la plus populaire du lycée, belle et charismatique…
Mais, lorsque elle rentre chez elle, Nika se relâche et devient négligé.
Son mode de vie entre « mode ON » et « mode OFF » est chamboulé avec l’arrivé d’un nouvel élève…

 

 

 

Tome 1

Alors Switch Girl… C’est tout à fait par hasard et surtout grâce à la blogosphère que j’ai découvert cette petite merveille de manga. J’ai donc commandé les trois premiers tomes afin de m’en faire une petite idée. Et là…. J’ai tout à fait accroché et adoré !

 

Nika, c’est un peu toute fille qui est en nous. Nous avons toutes un côté très bien habillées, polies, serviables, toutes propres sur nous lorsque l’on est en société. Mais il peut aussi nous arriver une fois seules à la maison de se relâcher complètement, d’adorer porter n’importe quoi juste pour être à l’aise et surtout de ne pas surveiller nos manières. Et bien si vous aimez ce petit côté lorsque vous êtes seules, surtout, lisez Switch girl ! Non seulement vous rirez tout votre saoul, vous cogiterez bien entendu sur l’importance de l’apparence pour les gens en général et surtout vis-à-vis des femmes. Et vous aurez des astuces à tomber par terre pour développer et cacher votre côté « off ». A découvrir absolument !

 

Tome 2

 

Dans ce tome, on voit évidemment tous les côtés amusants d’une switch girl surtout que Nika se fait draguer par un autre adolescent qui connaît un peu son côté off. D’un autre côté, l’évolution entre Nika et Arata prend une forme totalement intéressante. Elle les rend absolument touchants et l’on sent une relation durable d’amitié ou d’amour se former. On peut voir aussi comment deux ennemies deviennent inséparables dans leur haine face à un ennemi commun. J’ai particulièrement aimé le supplice de la pince à épiler !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :