Le serment Orphelin

Auteur : Pierre Grimbert

Saga : Le Secret de Ji

Numéro de tome : 2

Genre : Fantasy

Maison d’édition : Baam !

Nombre de pages : 413

Obtenu le 20 Novembre 2017

Lu le 20 Novembre 2017

Dans le cadre de ma lecture commune avec Séverine

 

En un mot

  • Le plaisir de lire du Pierre Grimbert
  • Et aussi de l’écouter en livre audio

220px-grimbertpierre20131Résumé : Les héritiers sont plus que jamais en danger. Leur ennemi inconnu a lancé sur eux tous les tueurs Züu des Hauts-Royaumes. Combien de temps Corenn, Grigan, Rey, Bowbaq et les enfants échapperont-ils aux exécuteurs ?

Il leur faut à tout prix percer le secret de Ji, dont ils commencent seulement à saisir l’importance… et qui les mène peut-être à un péril plus grand encore.

Et voilà qu’une ombre mortelle se réveille…

 

Les Héritiers vont découvrir des dons cachés

 

Léti, jeune fille un peu frivole, décide de grandir un petit peu. D’une jeune femme complètement apeurée et qui ne sait se décider entre son amour de jeunesse et le comédien qui lui tourne autours, nous voyons progressivement fleurir une guerrière redoutable à la rapière. On sent qu’elle se cherche encore mais elle s’affirme, c’est indéniable, au fur et à mesure des combats qu’elle mène.

 

Yann, lui, passe de pêcher apprenti à magicien ce qui donne un sacré avantage à l’équipe. Quant à lui, qui se considérait comme le boulet du groupe, il prend aussi de l’assurance et devient donc un atout indéniable pour la communauté. De jeune homme timide et amoureux transi, il reste amoureux transi mais devient un sage curieux et très intelligent.

 

 

Pierre Grimbert ou le charme de la Fantasy Classique.

 

On ne se voilera pas la face, Pierre Grimbert peut être cité comme auteur qui permet de découvrir la Fantasy pour les débutants. Le Secret de Ji, les Enfants de Ju, la Malerune, Gonelore… Ils suivent un peu le même schéma et on sauve à chaque fois la monde. Certains pourraient dire qu’à la longue, c’est lassant (et iront sûrement se ruer sur le dernier Anne Robillard ce qui me fait rire).

 

Pierre Grimbert, a une base solide qu’il maîtrise à mort. Et si le schéma narratif ne m’étonne plus, cela ne gâche en rien mon plaisir de lecture. Pourquoi donc ? Ce mec a une plume quasi poétique. La tournure des phrases, le choix des mots, tout ceci me fait prendre un excellent moment de lecture à chaque roman ouvert.

 

En bref, encore un roman découvert, lu, digéré , dévoré en une journée. Cette parenthèse avec l’auteur a été superbe et j’ai hâte d’écouter le troisième tome de Ji. Car oui, je me suis fait le luxe de la version audio, que je recommande chaudement comme un petit plus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :