La fée, la pie et le printemps

Auteur : Elisabeth Ebory

Genre : Fantasy

Maison d’édition : ActuSF

Nombre de pages : 400

Obtenu le 12 Septembre 2017

Lu le : 25 Décembre 2017

Dans le cadre de jeter un œil sur la rentrée littéraire fantasy française

 

 

En un mot :

  • Un récit léger
  • Très bien écrit

 

elisabeth_eboryRésumé : En Angleterre, les légendes ont été mises sous clé depuis longtemps. La fée Rêvage complote pour détruire cette prison et retrouver son pouvoir sur l’humanité. Elle a même glissé un changeling dans le berceau de la reine…

Mais Philomène, voleuse aux doigts de fée, croise sa route. Philomène fait main basse sur une terrible monture, des encres magiques, un chaudron d’or et même cette drôle de clé qui change de forme sans arrêt. Tant pis si les malédictions se collent à elle comme son ombre… Philomène est davantage préoccupée par ses nouveaux compagnons parmi lesquels un assassin repenti et le pire cuisinier du pays. Tous marchent vers Londres avec, en poche, le secret le plus précieux du royaume.

Des personnages empreints d’une légèreté désespérée, une aventure aussi féerique que profondément humaine. Élisabeth Ebory renoue avec le merveilleux des anciens récits, sans nier leur part d’obscurité

 

Un récit à deux voies de fée sur un échange dans le Londres victorien

 

Il y a 18 as, une fée, Rêvage, qui désirait plus de pouvoir a substitué sa fille à celle de la reine d’Angleterre afin de bien entendu d’avoir une place de choix dans le gouvernement. Malheureusement, sa fille est démasquée et a disparu. On ne sait pas où se trouve le changeling ou la princesse d’origine et on suivra donc l’enquête de la vieille fée acariâtre pour assouvir sa soif de pouvoir.

 

D’un autre côté, nous suivons Philomène, une fée voleuse qui s’intègre dans un groupe de voleurs qui cheminent vers Londres pour monter un coup énorme. Les personnages sont tous sympathiques mais extrêmement mystérieux donc on tentera de découvrir qui est qui et surtout ce qu’il compte faire à la fin de cette aventure.

 

 

Un roman léger et très divertissant.

 

C’est l’exemple parfait d’une bonne petite aventure avec des fées en acteurs principaux. C’est très bien écrit et c’est typique comme tout récit venant d’ActuSF. L’auteure sait parfaitement manier les ficelles de l’intrigue. Entre la bonne fée et la mauvaise fée, on ne tombe pas dans le cliché et on se surprend à vouloir avancer toujours plus dans l’intrigue.

 

En bref, un très bon one shot qui vous fera une transition agréable entre deux grosses sagas qui tâchent. Et on en a besoin en fantasy française. Encore un titre qui montre que notre genre est bien plus riche qu’on ne le croit.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :