L’Epreuve du silence

Auteur : Patricia Briggs

Saga : Mercy Thomson

Numéro de tome : 10

Genre : Fantasy Urbaine

Maison d’édition : Bragelonne

Nombre de pages : 380

Sortie : 18 Octobre 2017

Obtenu le : 25 Novembre 2017

Lu le 15 Décembre 2017

Dans le cadre de ma lecture commune avec Séverine

 

 

En un mot :

  • J’aime toujours autant l’évolution du personnage de Mercy
  • Avec Spéciale dédicace sur toutes ces villes qui ont des bus
  • Et sur les jeux de rôle

6a6a28e140e5Résumé : Enlevée par l’un des plus puissants vampires au monde, retenue en otage afin de manipuler son mari, le loup-garou Adam, et la reine des vampires des Tri-Cities, Mercy parvient à échapper à son ravisseur de justesse. Seule et désarmée au beau milieu de l’Europe, à des milliers de kilomètres des siens, Mercy doit se frayer un chemin entre ennemis et alliés potentiels, et éviter de déclencher la guerre qui gronde entre loups-garous et vampires, et dresseraient les meutes les unes contre les autres. Et au cœur de la cité millénaire de Prague, les fantômes rôdent…

 

 

Quand un vampire fait l’erreur de penser que Mercy est faible.

 

Oui je sais, il est mignon le vampire. Comment vous annoncer cela ? Le monsieur est un peu vieux jeu. Il confond puissance et force brute. De ce fait, il assomme notre Coyote Girl et l’enlève en Italie pour ensutie la tuer et provoquer une guerre au passage si c’est possible. Alors non, Mercy n’est pas un chevalier bourrin qui va lui casser la figure. Par contre, c’est la fille de Coyote donc c’est un élément cahotique.

 

La meute d’Adam l’a reconnue. L’essaim de vampires de Tri-Cities l’admet volontiers. Le Marrock le sait depuis toujours. On va dire gentiment que les Européens sont au courant maintenant. Mercy nous a démontré qu’elle peut déjouer n’importe quel complot mais aussi détruire toute chose malfaisante ne serait ce qu’en trouvant des alliés au fur et à mesure. La leçon de ce tome sera donc : Peu importe si tu n’es pas très costaud du moment que tes potes le sont.

 

 

Patricia Briggs s’amuse à nous faire jouer en jeu de rôle.

 

Le tome commence par un jeu de rôle de pirates ce qui nous donne un début de roman hilarant. L’auteur a du bien s’amuser aussi parce qu’elle a continué à écrire son roman comme un récit de jeu de rôle. On jurerait entendre les jets de dés parfois et j’ai particulièrement apprécié l’exercice de style.

 

Nous voilà donc à jour dans la saga et il faudra sûrement attendre au moins une année avant que vous ne revoyiez la Coyote Girl sur le blog. Retenez ceci, si vous deviez vous intéresser à une série de Bit Lit, prenez celle-ci. Car le personnage de Mercedes est l’un de ceux que j’ai vu le plus évoluer dans ce genre. Et même après 10 tomes, j’en découvre encore sur la mythologie de cet univers. Et rien que cela, c’est absolument génial. Je vous donne donc rendez vous au prochain tome.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :