Le laboratoire aux serpents

Auteur : Lemony Snickett

Saga : Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire

Numéro de tome : 2

Genre : Jeunesse

Maison d’édition : Nathan

Nombre de pages : 192

Obtenu le 19 Octobre 2012

Lu le 16 Novembre 2012

Dans le cadre de poursuivre une saga

 

En un mot :

  • Un tome vraiment triste
  • Parce qu’on avait une once d’espoir
  • Ca vous passera vite

lemony-snicket-16636400-1-402

 

 

Résumé : Dans ce deuxième épisode, les orphelins sont confiés à un cousin chaleureux et sympathique qui exerce une bien curieuse activité : il étudie les serpents. Mais l’horrible Conte Olaf n’a pas abandonné la partie, et les enfants vont à nouveau aller de malchance en catastrophes…

 

 

Mais c’est qu’ils n’ont pas de chance, ces orphelins…..

Et oui, dans ce tome 2, on se dit que les Orphelins Baudelaire ont enfin trouvé l’oncle qui leur faut : Oncle Monty est en effet une espèce de savant fou qui adore les serpents. Et il inclue de suite les enfants dans sa passion dévorante ! Il les emmène dans son laboratoire et décide de les inclure dans une super expédition au Pérou. De suite, on sent que les orphelins aiment leur nouveau foyer et on leur souhaite de suite d’y rester ! Ils peuvent bricoler, s’instruire, aller au cinéma, avoir de bons petits plats et l’Oncle Monty s’adapte très rapidement aux caractères des trois bambins. Même Prunille a un petit animal de compagnie (un serpent).

Mais voilà, nous sommes dans les désastreuses aventures des Orphelins Baudelaire et l’on sait que cela ne peut pas bien se terminer dès le tome 2. Et dès que nous commençons cette aventure, on ne peut s’empêcher de se dire : Mais que va-t-il leur arriver ? Juste le vieil Olaf qui va encore tenter de les kidnapper et il va encore faire des siennes.

Des petits enquêteurs et comédiens en herbe.

Car personne ne veut les croire ces trois bambins (et pourtant, on devrait : ils ont toujours raison !). Du coup, nous les voyons tenter de résoudre leurs problèmes un à un (et réussir comme ils peuvent). Ce roman nous montre aussi comment ils arrivent à surmonter le deuil de leurs parents, et comment ils tentent de ne pas se laisser abattre alors que franchement, tout est contre eux.

Au moins, ils auront une petite pause sympa chez leur Oncle Monty, ce qui leur prouvera que tout n’est pas si noir en ce monde. Et nous avons aussi tous envie de flageller ce méchant Olaf qui pourrait au moins les laisser tranquilles quelques temps !

En bref, un univers toujours aussi addictif qui me tarde de continuer entre deux grosses lectures !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :