Piège au collège

Auteur : Lemony Snickett

Saga : Les désastreuses aventures des Orphelins Baudelaire

Numéro de tome : 5

Genre : Jeunesse

Maison d’édition : Nathan

Nombre de pages : 237

Obtenu le 19 Octobre 2012

Lu le : 26 Février 2013

Dans le cadre de poursuivre une saga

 

En un mot :

  • Tentative de ronouvellement de la saga ?
  • On avance dans l’intrigue

lemony-snicket-16636400-1-402Résumé : Dans ce cinquième tome de la série qui leur est consacrée, les orphelins Baudelaire sont envoyés en pension dans un collège afin de parfaire leur éducation. Hélas ! Les voilà placés sous la responsabilité d’un proviseur tyrannique qui multiplie vexations et mauvais traitements. Prisonniers d’un système éducatif archaïque et rigide et persécutés par leur camarades, les jeunes héros rivalisent d’ingéniosité et d’imagination pour échapper à leur triste sort. Avec l’aide des triplés Beauxdraps, ils affrontent leur misérable quotidien avec courage et détermination. Parviendront-ils cependant à échapper à l’emprise de l’inquiétant professeur d’éducation physique qui les soumet à un entraînement quotidien épuisant? Quel but poursuit donc le professeur Gengis ?

 

Les Orphelins Baudelaire découvrent qu’ils ne sont plus seuls

 

L’intérêt manifeste de ce tome est la présence des triplés Beauxdraps. En effet, les Orphelins Baudelaires ont cette fois-ci un appui qui se trouve être d’autres orphelins. Cela n’a pas l’air comme ça. Mais cela leur permet de pouvoir s’identifier un peu et surtout d’avoir une force en plus. J’ai beaucoup aimé cette connivence entre les deux fratries. C’est vraiment le petit plus ici. Car sommes toutes. Qu’est ce qui va arriver aux orphelins. Ils vont tomber sur des adultes qui ne les écouteront pas et ils se feront persécuter par le méchant Comte Olaf. Pourrait on enfin poser cette question essentielle à cette saga : « Mais pourquoi est il aussi méchant ? »

 

Cela dit, vous aurez une preuve de leur ingéniosité légendaire, et l’on prend plaisir à les voir faire contre mauvaise fortune bon coeur. Cette fois-ci, au moins, ils auront un peu accès à des lieux assez sympa comme une bibliothèque. Et l’on apprend aussi que le plus important dans une famille, ce n’est pas le lieu où l’on se trouve, mais tout simplement le fait d’être ensemble.

 

Peut être un nouveau tournant pour la série ?

 

Oui, cette fois-ci, ils ne sont plus seuls. Cela renforce leur cohésion, leur force. Cela les poussera encore plus à se dépasser. Car on sentait pointer chez eux une espèce de fatalisme, de désespoir. Et c’est tout ce que nous ne voulons pas. Nous voulons qu’ils s’en sortent et qu’ils continuent. Nous voulons qu’ils gardent espoir et nous voulons surtout une fin heureuse pour les Orphelins.

 

Je vous dis donc au prochain épisode, me demandant ce qu’il pourrait leur arriver de pire 😉

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :