Panique à la clinique

Auteur : Lemony Snickett

Saga : Les désastreuses aventures des Orphelins Baudelaire

Numéro de tome : 8

Genre : Jeunesse

Maison d’édition : Nathan

Nombre de pages : 265

Obtenu le 19 Octobre 2012

Lu le 19 Mars 2013

Dans le cadre de : On poursuit les sagas

 

En un mot :

  • Je m’essouffle un peu
  • Mais toujours un plaisir à lire

lemony-snicket-16636400-1-402Résumé : Cher lecteur,

Je te conseillerais bien de jeter ce livre à la poubelle. La raison en est qu’il relate le pire épisode à ce jour de la vie des orphelins Baudelaire – leur bref passage dans une clinique véreuse -, ce qui en fait l’ouvrage le plus sinistre jamais publié depuis l’invention de l’imprimerie.
C’est bien simple, dans ce volume, tout est détestable d’un bout à l’autre : un télégramme sans réponse, une opération sans raison, des ballons en forme de cœur, une rengaine à donner la migraine, des chirurgiens qui n’en sont pas et des informations troublantes au sujet d’un incendie. À l’évidence, pareille lecture n’a rien d’une partie de plaisir.
Moi qui ai fait serment de narrer ce récit sans omettre un seul détail sordide, je suis bien placé pour savoir qu’il ne ne mérite pas la corbeille à papiers, où tu l’as sans nul doute pêché.
Avec mes sentiments respectueux.

Lemony Snicket

 

Une course poursuite à la révélation

 

On peut dire ce que l’on veut, ici, vous aurez un tome d’action. Les Orphelins Baudelaire sont poursuivis par la Police. Il n’arrive pas à joindre Mr. Poe, ce qui n’est pas surprenant du tout. Aussi, nous voilà avec trois enfants en fuite qui arrivent par hasard dans une clinique aux grandes archives qui pourraient bien intéresser nos deux grands. Evidemment, le Comte Olaf arrive et ce sera reparti pour un tour.

 

On arrive à faire le lien cette fois ci entre Jacques Snickett et les parents Baudelaire. Et je pense que le Comte Olaf a trempé dans cette sale affaire

 

 

Mais que vont-ils devenir ?

 

Bien entendu, il va falloir qu’ils reprennent du service, qu’ils fuient à nouveau…. Ou pas. Je pense que nos orphelins passeront directement à l’attaque. Ils en ont marre de cette situation et sont bien décidé à en découdre. Aussi Panique à la clinique reste un tome de transition. Le grand final viendra après je présume. Il nous faudra donc patienter d’ici là.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :