Le pénultième péril

Auteur : Lemony Snickett

Saga : Les désastreuses aventures des Orphelins Baudelaire

Numéro de tome : 12

Genre : Jeunesse

Nombre de pages : 377

Obtenu le : 19 Octobre 2012

Lu le : 16 Avril 2013

Dans le cadre de on finit les saga

lemony-snicket-16636400-1-402Résumé :

Cher lecteur,

Tu viens sans doute de prendre ici le premier livre qui t’est tombé sous la main, mais le lire, à mon humble avis, serait la dernière des doses à faire. C’est l’avant-dernier volume d’une série dernièrement classée en dernier sur la liste des premières ventes, et je serais le dernier des derniers si je ne te mettais en garde avec la dernière énergie. Un hôtel à perdre le nord, une horloge en désaccord, des reflets douteux, des personnages douteux, de la cuisine douteuse, des initiales douteuses et des gérants douteux : ce livre à semer le doute est bien le dernier, si j’étais toi, que j’aurais envie de lire. Les avant-dernières choses – autrement dit, les pénultièmes – sont presque toujours pires que les antepénultièmes – autrement dit, avant-avant-dernières. Cet avant-dernier tome, le dernier paru à ce jour, est bien le pire de tous, et la première des choses à faire est de le remettre où tu l’as pris.

Avec mes sentiments respectueux,
Lemony Snicket.

 

Enfin, je retrouve mon engouement pour la saga. Oui, je sais, je m’y prends un peu tard. Mais cette succession de révélations, d’action, de personnages…. Tout se regroupe, on nage totalement dans la panade ! Ce tome 12 est résolument écrit pour nous préparer au tome final qui, je l’espère, non seulement nous rend très exigeant mais surtout présage de nous couper le souffle.

 

Encore une fois, les Orphelins se retrouvent au milieu de personnes mal attentionnées et on omet de les mettre au courant de tout. Nous aussi d’ailleurs, ce qui nous donne une impression de flou artistique tout le long du tome. C’est une manière très frustrante de lire car on a envie de comprendre les tenants et les aboutissants. Chose qu’on n’a pas non plus malheureusement à la fin de chaque tome. Il faudra donc attendre le final et je n’ai qu’une envie, c’est de tout savoir (bordel!)

 

Quant aux personnages? Cela fait quelques tomes que je suis avidement les progrès de Prunille, qui doit être le personnage qui évolue le plus dans la saga. Kraus et Violette le font un petit peu mais pas autant. Je les délaisse donc un peu malgré moi. Il faut dire que tout ce petit monde a bien grandi, et chaque personnage a bien sa spécialité, ce qui peut les freiner un peu quant à leur évolution.

 

En bref, je vais très très bientôt entamer le dernier tome afin de finir cette saga et surtout, surtout, enfin savoir la fin !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :