Station : La Chute

Auteur : Al Robertson

Traducteur : Florence Dolisi

Genre : Science Fiction

Maison d’édition : Denoël (Lune d’encre)

Nombre de pages : 480

Sortie le : 19 Janvier 2018

Obtenu le 10 Janvier 2018

Lu le : 22 Janvier 2018

Dans le cadre de mon partenariat avec les Editions Denoël

 

En un mot :

  • Et encore une claque de ma maison d’édition préférée
  • Du coup, merci !
  • Un univers atypique

 

al2brobertsonRésumé : Après sept ans de Guerre Logicielle entre les intelligences artificielles rebelles de la Totalité et l’humanité – dirigée par les dieux du Panthéon, des consortiums qui se manifestent très rarement à leurs adorateurs –, la Terre n’est plus qu’un gigantesque champ de ruines. La plupart des humains ayant échappé au conflit vivent à bord de Station, un immense complexe spatial.

Jack Forster a combattu les IA de la Totalité pour le compte du Panthéon, secondé par Hugo Fist, une marionnette virtuelle, un logiciel de combat ultra-sophistiqué installé en lui. Considéré comme un traître parce qu’il s’est rendu à la Totalité, Jack revient des confins du système solaire pour laver son honneur et trouver sur Station les réponses aux questions qui le taraudent depuis sept ans.

Mais le temps presse : le contrat de licence de Fist arrive bientôt à échéance ; au-delà, c’est la marionnette qui prendra le contrôle, effaçant irrémédiablement l’esprit de Jack, le condamnant au néant.

 

Et bien, une enquête bien corsée.

 

La première conclusion qui me vient en sortant de cette lecture, c’est que l’enquête était bien costaude et que je ne m’attendais pas du tout à cela. Car en acceptant ce partenariat, je m’attendais à du space Opera classique : un vaisseau, des batailles et des extra-terrestres. Vous voyez, mon niveau d’exigence est très bas. Sauf qu’ici, on est dans la maison d’édition Denoël, aka la maison qui va tout faire pour vous surprendre dans votre lecture. (je leur cherche encore un nom de super héros).

 

Donc, clairement, le côté space opera m’est passé au dessus de la tête au bout de 50 pages parce qu’on a une intrigue extrêmement bien faite et des personnages à couper le souffle, notamment Jack, un cas bien particulier. En effet, on sait qu’il fait partie de la Totalité (bonjour pour en découvrir plus tout au long du livre) et qu’il a une entité, Fist, en lui qui va prendre possession de son corps dans pas longtemps. Il va bientôt mourir et oui cette enquête est son dernier acte en tant que Jack. Autant vous dire qu’il va bien la mener.

 

Une frontière avec la mort très tenue ici.

 

D’un côté, on a Jack dont l’esprit va mourir très bientôt.  De l’autre, on a des revenants sans corps et sous contrat donc qui travaillent encore. Cela fausse donc toutes les perspectives que l’on peut avoir et donc toutes nos perceptions sur la fin d’un individu. Du coup, Jack est dénigré, même raillé très souvent par Fist. Par contre, certains revenants sont adorés par leurs clients. Le corps n’a plus d’importance dans ce monde.

 

En bref, il y’aurait tellement de choses à vous dire mais j’ai peur de vous dévoiler trop de surprises. Station  : la chute est un vrai bijou de lecture. Pour ceux qui aiment l’univers spatial, ceux qui aiment les thrillers et ceux qui aiment la psychologie des personnages, vous trouverez tous à manger dans ce livre. Alors n’hésitez plus et foncez !

Un commentaire sur “Station : La Chute

Ajouter un commentaire

  1. C’est un aspect du livre que j’ai adoré : tout ce qui concerne les revenants. J’ai trouvé cela fascinant, ceux qui doivent encore travailler, ceux qui sont réglés afin de se conformer aux souvenirs que l’on avait d’eux, et qui finalement perdent ce qu’ils étaient vraiment. C’est la grosse réussite d’Al Robertson !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :