Camille et Lucille Desmoulin : Un rêve de République

Auteur : Hervé Leuwers

Genre : Historique

Maison d’édition : Fayard

Sortie : le 24 Janvier 2018

Obtenu le 10 Janvier 2018

Lu le : 19 Janvier 2018

Dans le cadre de mon partenariat avec les Editions Fayards via Netgalley

 

En un mot :

  • Une autre facette du couple Desmoulin
  • Une idée de la Révolution Française

csm_herve_leuwers_56d6048aeeRésumé : Si Camille et Lucile Desmoulins n’apparaissent plus guère dans les manuels scolaires, ils restent bien vivants dans la mémoire collective. L’un est républicain avant la république, défenseur de la liberté de la presse et homme de lettres  ; l’autre est citoyenne et diariste. Tous deux ont cru en la Révolution, ont combattu pour la liberté et l’égalité politique, ont aimé, jusqu’à la mort. Lorsqu’ils montent sur l’échafaud, en 1794, Lucile a vingt-quatre ans, dix de moins que son mari. À l’issue d’une patiente exploration des sources, de la mise au jour de nombreux inédits, Hervé Leuwers brosse un attachant portrait de ce couple, dont l’exigence démocratique est parfois d’une étonnante actualité. Par une histoire sensible, attentive aux émotions et à la culture de la fin du xviiie siècle, l’historien redonne vie à deux enfants des Lumières qui, pour reprendre les mots de Camille Desmoulins, ont «  rêvé une république que tout le monde eût adorée  ».

 

Pour redonner une histoire à l’Histoire.

 

Et oui, autant mettre les pieds dans le plat de suite. Mais l’objectif premier de ce livre est bien là. Quand on lance à la cantonnade des noms comme Desmoulin, Danton, Robespierre, Marat. Déjà, on est bien content quand les gens vous répondent La Révolution Française. Mais qui peut me raconter la vie de ces hommes ? Et de leur femme ? Je suis persuadée que beaucoup de bras se baisseraient d’un coup.

 

Car non content d’être révolutionnaires, Camille et Lucille étaient mariés et s’aimaient. Alors oui, pour reprendre aussi les images d’Epinal, ce n’était pas non plus un mariage arrangé. Il s’avère que Camille a dû draguer Lucille pendant quelques années car le père de celle-ci ne voulait pas accorder sa bénédiction. Ils viaient dans des milieux différents et pourtant ils s’aimaient mais ils étaient aussi portés par une idée, par des convictions.

 

 

Pour remettre des personnalité derrière les personnages.

 

Que Camille soit célèbre pour la cocarde verte et son journal révolutionnaire. Qu’on se souviennent que Lucille pour sa beauté et sa joie de vivre. Qu’on se rappelle leur fin tragique. Soit. Mais sans l’auteur, comment se souvenir que Camille était un poète et que Lucille était férue de contes. Ces deux-là étaient avant tout des rêveurs et des idéalistes, emportés par une période qui a tout embrasé.

 

En bref, je me suis absolument régalée à lire la biographie et à découvrir, les écrits de Camille et Lucille. Chacun dans des styles différents. C’est comme si je suivais cette époque  bouillonnante.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :