Martyrs # 1

Auteur : Oliver Peru

Saga : Martyrs

Numéro de tome : 1

Genre : Fantasy

Maison d’édition : J’ai lu

Nombre de pages : 694

Obtenu le 9 Avril 2015

Lu le : 23 Janvier 2018

Dans le cadre de ma lecture commune avec Séverine

 

En un mot :

  • Un roman qui met du temps à démarrer
  • Mais pour la suite, c’est du Oliver Peru
  • Donc oui, il faut le lire 🙂

 

220px-olivier_peruRésumé : Irmine et Helbrand, deux frères assassins descendant d’un ancien peuple guerrier, vivent dans les ombres de la plus grande cité du royaume de Palerkan. Alors qu’ils se croient à l’abri des persécutions dont ont souffert leurs ancêtres, leur passé sanglant les rattrape, sous les traits d’un borgne qui semble nourrir pour eux de sombres projets. Et tandis que la guerre menace d’embraser le monde, que les puissants tissent de noires alliances, ils vont devoir choisir un camp. Leur martyre ne fait que commencer…

 

 

Tout doucement….

 

Autant le dire, en ouvrant Martyrs, j’vais complètement oublié mon ressenti face à un autre de ses romans : Druide. (excellent, d’ailleurs, il faut le lire) (comme tout de l’auteur, allez directement voir sa bio). Autant te dire qu’à 20 % du roman, je m’en souvenais parfaitement. Oliver Peru prend son temps pour poser et l’ambiance et les personnages de son roman. Du coup, on a le sentiment au début qu’on n’avance pas du tout. C’est long !

 

Défaut ou pas du roman ? Non, absolument pas. Il faut juste connaître le rythme de l’auteur parce que croyez-moi, une fois qu’il pense que vous êtes bien installé, c’est une augmentation de rythme sans transition et tel un enfant qui fait sa première montagne russe, vous vous répèterez que jusqu’ici, tout va bien en vous préparant au pire pour les personnages.

 

Un pourvoyeur d’addiction livresque ?

 

Ainsi, vous vous en doutez, j’ai commencé Martyrs en fin de soirée et petit déjeuner, pour le plantage de décors, voire une partie de ma pause déjeuner. Une fois rentrée à la maison, j’ai expédié les enfants très vite au lit (ils liront une demi heure au lieu du quart d’heure habituel), j’ai mis un nouveau jeu vidéo dans les bras du Prince Charmant et hop hop hop, j’étais partie pour une grande soirée de film d’action. Pardon, de livre d’action.

 

Lire du Oliver Peru te garantit l’option Gabriel Katz : le méga Cliffangher qui tue sa race en fin de tome. Alors, un conseil, prenez de suite le tome 2, histoire de l’avoir sous la main. Cela vous évitera une crise de manque. Ah et ne vous attachez pas trop aux personnages, cela peut riper un peu.

 

En bref, sous ses airs de gros romans descriptifs, Martyrs, premier du tome, apparait comme un livre de fantasy bourré de mythologie et d’action. Du livre à parcours initiatique comme on les aime en fantasy. Une valeur sûre alors foncez !

2 commentaires sur “Martyrs # 1

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :