Les feux du ciel

Auteur : Robert Jordan

Saga : La Roue du Temps

Numéro d’intégrale : 5

Genre : Fantasy

Maison d’édition : Bragelonne

Nombre de pages : 888

Obtenu le 5 Juillet 2017

Lu le : 5 Janvier 2018

Dans le cadre de ma lecture commune avec Séverine

 

 

En un mot :

  • La saga a pris un coup de vieux
  • Dommage qu’il y ait ses lourdeurs
  • Parce que l’histoire est bien

 

robert-jordanRésumé : La Roue du Temps tourne et les Âges naissent et meurent, laissant dans leur sillage des souvenirs destinés à devenir des légendes.

La menace rebelle gronde au pied du Mur du Dragon.

À peine élu chef suprême par les Aiels, Rand doit réagir vite s’il veut être prêt pour l’Ultime Bataille. Mais à ses côtés, ses alliés affrontent leurs propres démons : décidé à renoncer à son destin de héros, Mat se montre de plus en plus imprévisible, et Aviendha, la jeune et belle Aielle qui s’est liée à Rand, garde tout son mystère.

Désormais, ce n’est qu’une question de temps avant que le Ténébreux ne s’échappe de sa prison…

 

 

800 pages de réflexion sur les décolletés où je me demande si la saga n’a pas un peu vieilli quand même

 

Et oui, le début du mois arrivant, Séverine et moi avons sorti une intégrale de la Roue du Temps. Alors, je vous rassure, j’aime toujours autant l’histoire mais le comportement des femmes dans cette histoire me pose problème. Sauf une que tout le monde rend responsable de tout : Moiraine. Si je devais montrer un modèle de femme imparfaite qu’il faut mettre sur un pied d’estale, c’est bien elle parce qu’elle a son objectif dans la vie et bordel depuis 20 ans elle s’y tient.

 

Pour les autres, j’ai la désagréable impression que c’est du crépage de chignon et de convoitise envers le pouvoir et/ou les hommes. Et pour des femmes qui doivent incarner un certain modèle fort de la saga, et bien cela me dérange comme un bouton de moustique mal placé : ça a tendance à me gâcher tout le récit.

 

 

Une épreuve pour Rand … Encore

 

Au moins, la saga a bien établi que Rand allait devenir fou mais il ne se laisse pas démonter. Il  a enfin trouvé un professeur ce qui est déjà un bon plan. Mais l’idée commence à germer de faire un groupe d’hommes pouvant maîtriser la Source. Cela fait donc au moins un truc de réglé et surtout une bataille en plus.

 

En parlant de bataille, Matt a encore essayé de partir et nous avons encore eu une scène d’adieux entre les deux amis et Mat s’est encore retrouvé en plein milieu de la bataille qu’il ne voulait pas faire. J’avoue que c’est toujours aussi drôle.

 

En bref, un tome que j’ai apprécié mais j’aimerai bien avoir un bon coup de cœur pour une fois sans grincer des dents sur certains comportements.

Un commentaire sur “Les feux du ciel

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :