Le seigneur du chaos

Auteur : Robert Jordan

Saga : La Roue du temps

Numéro d’intégrale : 6

Intégrale 0 : Nouveau printemps

Intégrale 1 : L’oeil du monde

Intégrale 2 : La Grande Quête

Intégrale 3 : Le dragon réincarné

Intégrale 4 : Un lever de ténèbres

Intégrale 5 : Les feux du ciel

Genre : Fantasy

Maison d’édition : Bragelonne

Nombre de pages : 1008

Obtenu le : 5 Juillet 2017

Lu le : 5 Février 2018

Dans le cadre de ma lecture commune avec Séverine.

 

En un mot :

  • Ca soupire sec
  • L’histoire prend un tournant intéressant
  • A voir

robert-jordanRésumé : Pour la première fois, la Tour Blanche est désunie. Alors que les soeurs renégates se sont regroupées à Salidar, Elaida règne toujours sur Tar Valon. Mais les deux camps partagent les mêmes ambitions pour Rand, le Dragon Réincarné qui représente un allié potentiel de la première importance.

Or c’est le cadet des soucis de Rand, concentré sur la préparation de sa grande offensive contre Sammael… tandis que ses alliés affrontent chacun leur destin, et que la puissance des Aes Sedai ne cesse de croître.

 

 

Bon. Là on va faire une pause.

 

J’ai atteint mon quota, j’en peux plus. Je fais une pause de la Roue du temps. Parce que je n’arrive pas de penser au fait que c’est un récit mettant en scène des femmes fortes et que tout le livre devient très lourd parce que  Robert Jordan ne sait pas gérer le comportement de femmes modernes. Les Aes Sedai passent leur temps à soupirer pour montrer que ce sont elles qui décident et quand elles ne sont pas contentes, elles se tirent le natte. Sé- Rieux ! Ce qui fait que sur les 1000 pages d’une intégrale, on peut très bien réduire le récit de la moitié en enlevant les lourdeurs dans le récit.

 

La moitié !

 

Alors, sur une intégrale, cela ne me dérangerait pas plus que cela mais sur 6 intégrales d’affilées, sur une histoire que j’aime bien attention, et bien là c’est trop. C’est un exemple typique où c’est l’écriture de l’auteur qui me freine. Alors oui, le dernier volet étant écrit par Brandon Sanderson, je me dirige vers un final pas trop dégueulasse. Mais encore faut il arriver jusqu’au bout ! Donc je décide qu’à partir de maintenant, je n’en lirai plus que deux par an, plutôt qu’un par mois, afin d’éviter la saturation.

 

 

Revenons à l’histoire : Rand qui forme son armée, Egwene qui est élue grande maîtresse des Aes Sedai, bref, c’est le bordel mais on avance.

 

On voit surtout que côté tour Blanche c’est vraiment le bordel et celui qui arrive à mettre tout ceci au pas, c’est un mec pendant que les nanas se disputent allègrement. Et vous voyez, c’est vraiment cela qui m’énerve dans cette saga. Ce sont tous ces préjugés et ces crépages de chignons qui prennent les trois quart du temps. Ils ne sont pas capable manifestement de faire un tome sans que des nanas ne se tirent pas dans les pattes. Et c’est parce qu’elles ont la parole qu’elles ont du pouvoir.

 

En bref, j’espère que tout ceci passera bientôt car ce traitement des femmes me gâche la saga. Je n’ai jamais vu autant de misogynie cachée dans une œuvre. C’est juste pas croyable. Bref, je vous donne rendez vous en été pour connaître la suite de cette saga, car j’ai quand même envie de savoir la fin. Naméo !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :