La reine dans le palais des courants d’air

Auteur : Stieg Larsson

Saga : Millenium

Numéro de tome : 3

Tome 1 : Les hommes qui n’aimaient pas les femmes

Tome 2 : La fille qui rêvait d’un bidon d’essence et d’une allumette

Genre : Thriller

Maison d’édition : Babel (noir)

Nombre de pages : 710

Obtenu le : 20 Octobre 2012

Lu le 14 Février 2014

Dans le cadre de poursuivre une chouette saga

 

En un mot :

  • Un tome qui joue avec vos tripes
  • Des personnages qui dérouillent

stieg-larssonRésumé : Que les lecteurs des deux premiers tomes de la trilogie Millénium ne lisent pas les lignes qui suivent s’ils préfèrent découvrir par eux-mêmes ce troisième volume d’une série rapidement devenue culte. Le lecteur du deuxième tome l’espérait, son rêve est exaucé : Lisbeth n’est pas morte.
Ce n’est cependant pas une raison pour crier victoire : Lisbeth, très mal en point, va rester coincée des semaines à l’hôpital, dans l’incapacité physique de bouger et d’agir. Coincée, elle l’est d’autant plus que pèsent sur elle diverses accusations qui la font placer en isolement par la police. Un ennui de taille : son père, qui la hait et qu’elle a frappé à coups de hache, se trouve dans le même hôpital, un peu en meilleur état qu’elle… Il n’existe, par ailleurs, aucune raison pour que cessent les activités souterraines de quelques renégats de la Säpo, la police de sûreté. Pour rester cachés, ces gens de l’ombre auront sans doute intérêt à éliminer ceux qui les gênent ou qui savent. Côté forces du bien. on peut compter sur Mikael blomkvist, qui, d’une part, aime beaucoup Lisbeth mais ne peut pas la rencontrer, et, d’autre part, commence à concocter un beau scoop sur des secrets d’Etat qui pourraient, par la même occasion, blanchir à jamais Lisbeth. Mikael peut certainement compter sur l’aide d’Armanskij, reste à savoir s’il peut encore faire confiance à Erika Berger, passée maintenant rédactrice en chef d’une publication concurrente.

 

Que dire  part que Lisbeth est l’une des femmes les plus courageuses au monde ?

 

Avec ce troisième tome de Millenium, on règle les comptes du passé de Lisbeth. En effet, tout cet opus montrera que la vie de cette femme a été gâchée à cause de son père et de ses relations avec les Services Secrets. Lisbeth est juste une victime collatérale de toute cette histoire mais subir des dommages collatéraux est tout simplement parfois révoltant.

Et pourtant, même avec une balle dans le crâne, Lisbeth nous montrera ses qualités de survivante. Elle va s’accrocher à la vie, se rétablir, tout faire pour réhabiliter son nom et même réussir à aider ses amis. Cela fait énormément de choses pour un seul être et c’est ce qui montre la véritable héroïne de ce roman, c’est elle. Car c’est bien Lisbeth qui montrera le plus de volonté.

Quant à l’enquête de Mikael, elle prend des ramifications insoupçonnées

 

Par contre, son destin n’est pas simple car on découvre que son père travaillait à la SEPO, à un degré d’habilitation faramineux, lui permettant d’agir en toute impunité. S’il y a un homme au dessus des lois, c’est lui Il est dans le service secret du service secret.

Et c’est ce que Mikael devra découvrir. Pourquoi le père de Lisbeth a cette immunité, qui le protège, quels sont ses niveaux de protection, comment ils agissent et aussi comme prouver cette machination ?

C’est là tout le génie de l’auteur car il ajoute des intrigues à l’intrigue, créant une conspiration haletante, tordue au possible qui malheureusement vous rendra totalement accro.

En conclusion, pour cette saga, je n’ai jamais eu de lecture aussi tendue et aussi bourrée d’adrénaline. Il y a des sagas que tout le monde se doit de lire. Millenium en fait partie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :