American Gods

Auteur : Neil Gaiman

Saga : American Gods

Numéro de tome : 1

Genre : Fantasy

Maison d’édition : J’ai lu

Nombre de pages : 604

Obtenu le 18 Octobre 2017

Lu le : 12 Février 2018

Dans le cadre de : Enfin lire du Neil Gaiman

 

En un mot :

  • Gros coup de coeur
  • Une plume que j’apprécie énormément

1200px-kyle-cassidy-neil-gaiman-april-2013Résumé : Dans le vol qui l’emmène à l’enterrement de sa femme tant aimée, Ombre rencontre Voyageur, un intrigant personnage. Dieu antique, comme le suggèrent ses énigmes, fou, ou bien simple arnaqueur ? Et en quoi consiste réellement le travail qu’il lui propose ? En acceptant finalement d’entrer à son service, Ombre va se retrouver plongé au sein d’un conflit qui le dépasse : celui qui oppose héros mythologiques de l’ancien monde et nouvelles idoles profanes de l’Amérique. Mais comment savoir qui tire réellement les ficelles : ces entités légendaires saxonnes issues de l’aube des temps, ou les puissances du consumérisme et de la technologie ? A moins que ce ne soit ce mystérieux M. Monde…

 

Quand regarder des séries te poussent à découvrir des auteurs.

 

Le phénomène de l’année dernière sur Amazon Prime Vidéo : American Gods. J’ai vu le premier épisode, j’ai trouvé le concept génial et puis j’ai tout arrêté parce que bon. Lire le livre avant de regarder la série, c’est peut être un peu le truc à faire quand tu tiens un blog de lecture. J’ai donc appelé Madame frustration à la rescousse pour me pousser à aller acheter le livre. Une fois la chose faite, il a fallu trouver le temps de le caser dans tout mon planning bordélique qui vise à lire mes vieux bouquins avant. Comme j’ai fini quelques vieilles sagas, je me suis dit que ma petite récompense pouvait venir : lire American Gods.

 

Neil Gaiman prend un concept que j’aime beaucoup : prendre des anciens dieux qui ont été importé par les hommes (puisque ce sont leurs croyances qui nourrissent les dieux), les confronter aux nouveaux : internet, la télévision, toussa toussa et les faire combattre aux Etats Unis. Les vieux contre les jeunes, tout cela pour Monsieur Monde qui est en réalité, si j’ai tout compris, l’âme de l’Amérique. C’est vraiment ce qui m’a botée dans ce livre, y compris le fabuleux personnage d’Ombre qui devient une espèce de héros inattendu. Bref, que du bonheur.

 

Derrière le livre, des réflexions sur l’identité d’une nation et sur nos modes de croyances.

 

Et oui, il y  a un paquet de choses à manger dans ce livre. On va commencer par l’identité d’une nation. Voyageur, un de nos personnages du livre a dit quelque chose de très juste. Toutes les vieilles nations connaissent leurs identités (et c’est vrai qu’en Europe, on est les super champions en la matière). Mais les Américains, on voit qu’ils se cherchent un peu encore maintenant. On dit toujours d’eux que c’est une nation jeune et c’est bien cela qui est en cause dans ce livre. Certes, les Etats Unis gardent leur réputation de terre de tous les possible mais on a tendance à croire qu’ils n’ont pas vraiment de racines profondes. Cela reste des Emigrés. Quelle identité vont ils développer dans l’avenir ? C’est bien l’enjeu du monde quelque part.

 

Enfin les croyances. Avant, quand les religions étaient jeunes, on faisait des sacrifices à nos dieux. Que les sacrifices soient humains ou pas d’ailleurs, on leur donnait quelque chose pour réaliser des souhaits. Mais à quoi sacrifions nous des choses aujourd’hui ? Notre santé à l’argent ou au travail, notre temps à la télévision, notre curiosité à internet. Beaucoup se posent des questions sur le fait que ces nouvelles technologies peuvent remplacer les anciens dieux. Il suffit de voir Autre Monde de Maxime Chattam où le grand dévoreur de tout est une personnification de Google. Ce qui se rapproche le plus de la magie, c’est le téléphone, internet, le bluetooth, l’IA, parce qu’on ne sait pas vraiment comment cela marche exactement. Cela a un petit côté magique.

En bref, voici un livre détonnant, qui vous divertira mais qui vous fera aussi poser pas mal de questions que vous êtes du vieux ou du nouveau continent, quelques soient aussi vos croyances. C’est un livre qui va vous faire avancer un petit peu dans la vie ou dans votre réflexion.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :