Le lien maléfique

Auteur : Anne Rice

Saga : La saga des sorcières

Numéro de tome : 1

Maison d’édition : Pocket

Nombre de pages : 992

Obtenu quand j’étais ado

Lu et relue

Dans le cadre de mon obsession sur cette auteure

 

En un mot :

  • J’avais a-do-ré
  • Une intrigue très prenante
  • Un univers bien particulier

anne-rice-hi-resRésumé : Sous le porche dune vieille demeure à l’abandon de La Nouvelle-Orléans, une femme frêle et muette se balance dans un rocking-chair : Deirdre Mayfair est devenue folle depuis qu’on lui a retiré, à la naissance, sa fille Rowan pour l’envoyer vivre à San Francisco. Et derrière la grille du jardin, un homme, Aaron Lighter, surveille inlassablement Deirdre, comme d’autres avant lui, pendant des siècles, ont secrètement surveillé la famille Mayfair. Car ils savent que, de génération en génération, les femmes du clan se transmettent leurs maléfiques pouvoirs et que la terrifiante et fabuleuse histoire de cette lignée de sorcières ne fait que commencer…

 

Ou comment Anne Rice a réussi à m’embarquer dans une autre saga

 

Comme la Chronique des vampires, j’avais dévoré il y’a plus d’une dizaine d’années la saga des sorcières d’Anne Rice. Et vu qu’il y’a de sublimes rééditions, je me suis dit que j’allais vous en faire profiter, bandes de petits veinards !  Alors bien évidemment, la saga des sorcières est l’une des sagas les plus abouties que j’ai pu lire, avec une mythologie qui est franchement hallucinante !

 

Ici, nous ne fréquentons pas les vampires de la Nouvelle Orléans, mais une très vieille famille de la Nouvelle Orléans. Et une famille de sorcières attention ! Cette saga a surtout permis de mettre en avant l’organisation inventée par Anne Rice : le Talamasca, car nous commençons dans ce tome à découvrir l’ampleur de leur connaissance. Alors, Spin off, pas Spin Off, je ne vous en dirai pas plus mais vous aurez des personnages communs, bien entendu. Je vous laisserai lire tous ces petits pavés pour le découvrir (moi, sadique ? Laissez moi y réfléchir)

 

 

La plume d’Anne Rice vous enfonce dans une histoire horrible absolue

 

C’est ce que j’aime chez cette auteure, je ne vous le cache pas. C’est que sous couvert d’une plume particulièrement élégante, un style recherché, cette femme peut vous dépeindre des horreurs qui vous tordra les boyaux et vous forcera à passer des nuits blanche à la lire (et à la chroniquer tant qu’à faire)

 

La famille Mayfair, c’est une grande famille qui s’étend sur des générations. Anne Rice doit beaucoup aimer les grandes familles et on a l’impression qu’elle aime se pencher sur leurs histoires. Ici, dans les légendes familiales, on va parler de fantômes, de sorcières mais aussi de trucs franchement horribles comme les meurtres, les pouvoirs surnaturels, l’inceste… Brrr, rien qu’en y pensant, j’en ai encore des frissons.

 

Que vous dire de plus, ce premier tome plante la légende de la famille Mayfair afin de vous plonger dans une intrigue plus que corsée, où vous vous demandez jusqu’où l’auteure peut nous mener. Cela nous fait peur, mais nous continuons à lire quand même. Je tiens toutefois à vous dire que certaines scènes sont particulièrement érotiques et gore en même temps. C’est pour un public très averti que c’est réservé. Mais si vous aimez ce genre de lectures, vous y trouverez grandement votre compte, à condition bien sûr que vous aimiez le style si particulier de l’auteure.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :