Renaissance

Auteur : Marcia Chen et Joe Benitez

Saga : Wraithborn Redux

Numéro de tome : 1

Genre : Comics

Maison d’édition : Editions Glenat

Nombre de pages : 176

Obtenu le 24 Décembre 2017

Lu le : 11 Mars 2018

Dans le cadre de lire mes cadeaux de Noël

 

En un mot :

  • Se souvenir pourquoi mon oncle me l’a offert et sourire
  • Se régaler avec les images
  • Un très bon début d’histoire

avt_joe-benitez_6741Résumé : Les démons sont parmi nous… Enchaînées et cachées, les créatures démoniaques luttent pour entrer dans le monde matériel. La seule arme qui les en empêche est le Wraithborn, gardée en secret par une confrérie de guerriers. Depuis sa naissance, Valin a été entraîné à manier et garder ce pouvoir. Mais par un hasard – ou une traîtrise –, celui-ci a finalement incombé à Mélanie, une timide lycéenne qui n’a aucune connaissance du monde surnaturel. Ensemble, la jeune fille normale et le guerrier impuissant vont devoir apprendre à contrôler le Wraithborn et sauver l’humanité de l’asservissement par les démons.

Petit chaton deviendra Tigre

 

Ce tome, c’est la genèse de Mélanie qui est une jeune étudiante. Elle travaille, s’habille large, n’intervient pas auprès de ses camarades. Pourquoi ? Parce qu’elle a perdu sa mère. Elle n’intervient plus car sa mère est morte de ses convictions et donc elle ne vit que pour trembler et s’occuper de son père (en gros). Sauf que en revenant du travail, elle voit un homme agonisant. Cet homme est en fait le détenteur du Wraithborn ce qui lui permet de voir et de lutter contre les démons.

 

Evidemment, tout le monde veut avoir son super pouvoir. Mélanie va découvrir qui est impliqué ou non, qui lui veut du mal ou non et à qui elle peut faire confiance. Nous n’en sommes qu’au début donc nous ne savons que ce qu’elle est aujourd’hui et qui elle était avant. A mon avis que nous en saurons plus dans les prochains tomes

 

Joe Benitez nous a encore régalé de ses femmes à la beauté époustouflante.

 

Cet homme sait dessiner des femmes aux proportions incroyables. Mon oncle les adore quand je lui ai fait découvrir Lady Meckanika. Et il me l’a montré en m’offrant la série Wraithborn. Comme c’est lui qui m’a apprise à apprécier les graphismes en BD (vous verrez en lisant les chroniques que vous verrez tout de même pleins de style différents en comics et en BD) j’ai évidemment beaucoup aimé visuellement ce premier volet de comics. J’en attends donc beaucoup de Noël prochain (en espérant que le gentil Joe Benitez puisse nous sortir deux tomes pour Noël).

 

En bref, une série pour l’instant sans prise de tête à découvrir. J’ai hâte de découvrir la suite.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :