L’alchimiste des ombres

Auteur : Pierre Pevel

Saga : Les lames du cardinal

Numéro de tome : 2

Tome 1 : Les Lames du Cardinal

Genre : Fantasy, Historique

Maison d’édition : Folio SF

Nombre de pages : 302

Obtenu le : 1 Avril 2014

Lu le : 28 Février 2018

Dans le cadre de ma lecture commune avec Séverine

 

En un mot :

  • C’est quand même magique : des Mousquetaires et des dragons
  • Sans compter l’intrigue politique qui va avec

1200px-pierre_pevel-imaginales_2010Résumé : Paris, 1633. Les dragons menacent le royaume.
Surgis de la nuit des temps, ils sont avides de pouvoir et décidés à restaurer leur règne absolu. Usant de sorcellerie, ils ont pris apparence humaine et créé une puissante société secrète, la Griffe noire, qui conspire déjà dans les plus grandes cours d’Europe.
Pour déjouer leurs sinistres complots, Richelieu a reformé son unité d’élite, une compagnie clandestine d’aventuriers et de duellistes rivalisant de courage, d’élégance et d’astuce. Six hommes et une femme aux talents exceptionnels prêts à braver tous les dangers et à risquer leur vie pour la Couronne : les Lames du Cardinal.
Mais alors qu’ils ont rendez-vous, par une nuit d’orage, avec une espionne italienne aussi belle que dangereuse qui prétend détenir les clés d’un complot à venir, ils sont loin d’imaginer l’ampleur de la tragédie qui va s’abattre sur la France et les obliger à affronter leur plus terrible adversaire : l’Alchimiste des ombres…

 

 

Partir à la pêche aux dragons avec Pevel.

 

J’avais lu le premier tome il y a très longtemps. Donc autant être honnête, je ne me souvenais de rien. Heureusement que Séverine est là puisqu’elle s’est mise en tête qu’on allait lire la saga donc j’ai relu le premier. Et j’ai même mieux apprécié ce premier tome à la relecture. Autant vous dire que j’étais dans les starting blocks, chaud patate, prête à enfourcher le premier dragon qui me passait sous le nez, l’annihilant pour la gloire de Richelieu. Quant on considère mon point de vue sur ce personnage pendant ma lecture des Trois Mousquetaires, autant vous dire que j’ai grave retourné ma veste.

 

Et pourtant, c’est bien là un talent de Pierre Pevel (et un grand plaisir pour moi,  il faut le dire), c’est qu’on se retrouve dans cette ambiance des Mousquetaires mais en ayant une vision totalement différente de l’histoire (et je ne parle pas des dragons). C’est suffisamment bien écrit pour être plausible si on enlève quelques touches. Cette saga ferait clairement un série d’enfer. Bref, l’auteur m’a encore une fois conquise pour le deuxième tome. Il a encore un dernier pour se foire mais autant vous dire que je n’y crois pas de trop.

 

De l’action tout au long de l’intrigue.

 

La propension Action/Intrigue est parfaitement respectée et c’est un régal à lire. Vous mettez l’oeil dans le livre et c’est parti pour 400 pages où vous vous passionnerez pour les nouveaux personnages, vous vous inquiéterez pour les vieux et vous verrez des scènes d’action digne d’un très bon film. Pour moi, si vous êtes câblé à l’auteur, vous n’aurez aucun problème à tout suivre. Je dirai même plus, vous êtes tout de même tenus par la main avec Pierre Pevel.

 

En bref : Encore une réussite et je dois dire que la venue de ce roman tombait à pic, juste avant mes vacances. Cela m’a redonné la niaque pour assurer l’organisation de ma semaine et finir celle qui tardait tellement à se conclure. A bientôt pour la clôture de la saga 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :