La Compagnie des Glaces #4

Auteur : Georges-Jean Arnaud

Saga : La Compagnie des Glaces

Numéro d’intégrale : 4

Contient :

  • Station Fantôme
  • Les Hommes-Jonas
  • Terminus Amertume
  • Les Brûleurs de banquise

Genre : Science-Fiction

Maison d’édition : Fleuve Noir

Nombre de pages : 697

Obtenu le : 20 Octobre 2012

Lu le : 27 Juin 2013

Dans le cadre de : Poursuivre mes sagas

En un mot :

  • Un cycle qui se renouvelle
  • Un monde encore à explorer

arnaudRésumé : Pour échapper à la terrible Lady Diana, Jdrien l’enfant aux pouvoirs, Yeuse et trois autres compagnons, vont se réfugier à l’intérieur d’une Atlantide des glaces dont tous les habitants ont mystérieusement disparu cent ans auparavant, mais sont-ce bien leurs descendants qui, bravant la religion du rail, circulent sous la banquise à bord de surprenants vaisseaux ? Pendant ce temps, Lien Rag, à la recherche de son fils, doit affronter une amibe géante rôdant le long du Réseau des Disparus. Et c’est avec courage et un sens aigu de la stratégie que le Kid, patron de la Compagnie de la Banquise, va d’abord endurer une guerre civile puis faire face à l’agression du géant interventionniste panaméricain.

 

Station Fantôme

Aaaaaaaah ! Cela faisait longtemps ! Un mois d’abstinence de la Compagnie des glaces. Et je suis aux anges de reprendre l’aventure. Surtout après ce que les adorateurs du Soleil ont provoqué comme catastrophe. Je laissais nos héros dans une position délicate, pour ne pas changer. Lien Rag et le Kid se sont retrouvés et reprennent leur collaboration. Yeuse et Jdrien échappent de justesse à Lady Diana et découvrent une station fantôme. Ils découvrent aussi de drôles de machines à mettre sur le dos des baleines.

 

Ils tenteront ainsi de rejoindre Lien Rag mais aussi de percer le mystère de ces machines. J’avoue que je suis très impatiente car on commence à découvrir qu’il y a une vie en dehors des rails : la mer ! Et oui. Personne n’y aurait pensé tellement nous sommes obnubilés par le rail et par les Hommes Roux. C’est un virage intéressant que peut prendre la saga, entre la fonte des glaces, les compagnie omniprésentes et les Hommes Roux. A voir pour les prochains tomes

Les Hommes-Jonas

 

Enfin, le père et le fils se rejoignent et un éternel débat se lance. Peut on vivre et se déplacer hors des rails. Jdrien ne comprend pas l’avis de son père qui est contre aller dans l’eau pour se déplacer (à bord d’une baleine). Jdrien a tout à fait confiance en l’animal, puisqu’il est en télépathie avec lui mais Lien Rag a son tabou de la religion (néo-catholique). On se rend compte de l’énorme tabou qu’il y a de sortir des rails. C’est viscéralement encré dans les croyances des gens, si bien qu’on se demande s’ils pourraient bien un jour vivre en dehors des rails. Ainsi, cela les empêche aussi d’avancer.

 

On voit que le système des compagnies s’effrite, surtout celui de la Banquise, mais le Gnome tient bon. Il a une volonté de vivre vraiment impressionnante, et un moral d’acier. En bref, encore un tome qui nous rend totalement fébrile pour la suite, nous laissant que de petites miettes sur les Hommes-Jonas, ce qui rend le tout totalement addictif. Vivement la suite !

Terminus Amertume

Cet épisode possède bien le bon nom. Amertume résume parfaitement ce volet de l’intégrale 4. En effet, Lien Rag est encore dans la mouise. J’ai l’impression qu’à chaque fois qu’il réussit quelque chose, l’auteur se démène pour qu’il tombe. J’ai rarement vu un héros cerné autant de désillusions. Et j’avoue que cela m’attriste car j’aimerai qu’il connaisse enfin une période heureuse. Ici, il reconstruit une société pour pouvoir financer un mouvement révolutionnaire. Du coup, il est éloigné de son fils et de sa femme. Mais en plus, on le condamne pour soutenir ce mouvement.

 

Quant au Gnome, il subit des guerres de pouvoir. Il ne sait pas comment il va faire pour s’en sortir. On a l’impression que le monde entier se retourne contre sa compagnie, l’obligeant à prendre des mesures radicales.

 

Ainsi, c’est l’épisode de la débâcle,  de l’amertume, de la désolation. On se demande comment ce petit monde arrivera à se relever, on se demande si les hommes valent la peine d’être sauvés à chaque fois.

 

Les Brûleurs de banquise 

 

 

Le dernier volet de cette intégrale, et autant vous le dire de suite, ça part dans tous les sens. Tout ce groupe d’amis (Lien Rag, Yeuse, Jdrien, Le Kid) qui étaient séparés par la guerre avec Diana font ce qu’ils peuvent pour se retrouver. C’est bien évidemment ce qui fait la force de la Compagnie de la Banquise et on sent bien que c’est ce qui leur permette de faire autant de choses.

 

Lien Rag tente de survivre dehors, sans moyen de locomotion ou moyen de chauffage et il n’y réussit que grâce à ses compétences de Glaciologue. Il découvre surtout une ancienne ferme ou pêcherie si vous voulez qui apparemment était entretenu par des Adorateurs du Soleil. Mais deux enfants y étaient morts et on ne sait pas pourquoi. Ce point est très important car il nous amène toute l’intrigue de l’intégrale 5

 

Par contre, j’ai sauté de joie quand Lady Diana s’est prise la raclée de sa vie lors de son affrontement avec le Kid. Ca c’était de la scène d’action, surtout quand on imagine les machines énormissimes qui peuvent monter plusieurs rangées de rail en même temps.

 

En bref, un épisode qui remonte le moral, même si tout reste encore à construire. En espérant que notre pauvre Lien Rag se repose une page ou deux, quand même, car le pauvre est malmené de partout. Petit instant guimauve du livre : Jdrien retrouve le Kid. Cela faisait un long moment que ces deux là ne s’étaient pas retrouvés 🙂

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :