La Compagnie des Glaces #5

Auteur : Georges-Jean Arnaud

Saga : La Compagnie des Glaces

Numéro d’intégrale : 5

Contient :

  • Le Gouffre aux Garous
  • Le Dirigeable sacrilège
  • Liensun
  • Les Éboueurs de la vie éternelle

Genre : Science-Fiction

Maison d’édition : Fleuve Noir

Nombre de pages : 733

Obtenu le : 23 Avril 2013

Lu le : 31 Juillet 2013

Dans le cadre de Poursuivre mes sagas

 

En un mot :

  • On reprend les questionnements de Lien Rag
  • Un second fils

arnaudRésumé : Pendant qu’une poignée de Rénovateurs du Soleil, à bord de leur dirigeable sacrilège, continue de défier la société du rail, le Kid, dont la rancune est tenace, veut rayer de la carte Kaménépolis, la capitale de la Compagnie de la Banquise qui l’a trahi et forcé à l’exil. Jdrien, messie des Hommes du Froid, sent confusément qu’un jour prochain il devra affronter son demi-frère Liensun, pour le moment un enfant aux pouvoirs naissants. Quant à Lien Rag, parti en quête de ses origines, il est persuadé d’être investi d’une mission capitale destinée à lever le voile sur un secret très ancien, certainement lié aux Garous, ces créatures hybrides dont on ignore presque tout.
Et si, affrontant tous les dangers, le glaciologue courrait inéluctablement à sa perte ?

 

Le Gouffre aux Garous

Et oui, cela faisait longtemps que je n’avais pas fait mon orgie de la Compagnie des glaces, surtout que l’on arrive à un moment clé de la saga. Mais vous en saurez plus dans la prochaine 😉 Ici, Lien Rag se pose des questions sur la divinité de son fils, se souvenant que la mère, à part le fait d’être Rousse, n’avait pas de grandes aptitudes. Il se tourne donc vers ses origines. Pas de bol pour lui, de petit glaciologue anonyme, il passe d’homme le plus recherché de la Terre par toutes les Compagnies.

 

En effet, l’origine de la famille de Lien Rag fait partie d’un vaste secret d’Etat Mondial. On ne sait pas ce qui se passe exactement (comme si l’auteur allait tout nous dire maintenant. Petit canaillou) mais aussi que l’origine elle même suscite suffisamment de questions pour s’en intéresser. Le Héros doit penser comme nous, d’ailleurs, car il poursuit ses recherches au péril de sa vie et nous montre d’autres espèces, d’autres choses, d’autres théories.

Le Dirigeable sacrilège

Ici, les adorateurs du Soleil vont briser un tabou en se détachant des rails. Et on se dit que franchement, qu’est ce qu’ils peuvent nous embêter ceux là. En effet, l’auteur ne nous montre pas du tout l’utilité de ce groupuscule en particulier, sauf que ce sont des allumés qui font plein de choses pour accélerer l’action de la nature. Chose qu’ils avaient fait avec un rayon qui a laissé apparaître le Soleil pendant quelques minutes.

 

GJ Arnaud nous montre ici que si l’homme interfère avec le bon déroulement de la nature, cela ne lui servira pas, bien au contraire, cela provoquera au mieux des catastrophes. L’homme n’est pas là pour être le maître de la planète ! Il est là pour s’adapter, uniquement. Alors oui certaines personnes doivent être censurés lorsqu’elles sont des dangers publics. Malheureusement, il n’y a pas que les adorateurs du Soleil qui sont dangereux, mais grosso modo, tous les hommes de pouvoir.

Liensun

Ce tome nous donne l’histoire, en tous cas, le début, de Liensun, le second fils de Lien Rag. La particularité de ce fils, c’est qu’il est doué de télépathie, comme Jdrien, mais il est totalement humain. On se rend bien compte que les capacités de Jdrien viennent bien de la famille Rag et que c’est bien les particularités de cette famille qui suscitent autant de passions !

 

Par contre, on voit de suite ce que donne un gamin sans l’amour de sa famille.Ici, Liensun est tout de même un peu seul et on verra qu’il risque franchement de tourner mal. Au contraire de Jdrien qui est merveilleusement entouré et qui reste un amour de jeune homme (gamin- jeune homme, pas facile à définir avec les Roux).

Les Éboueurs de la vie éternelle

Lien Rag reprend les rails, cet éternel voyageur pour trouver des réponses sur les Roux. Encore les Roux, son obsession depuis toujours. On se rend compte de beaucoup de choses, encore. Et surtout, on se rend compte que Lien Rag s’éloigne de plus en plus des humains. Dans ce tome ci, on se rend surtout compte que les Néo Catholiques sont aussi des fanatiques et qu’ils ont enterré beaucoup d’informations.

 

Ainsi, le mystère reste toujours entier. Mais on voit enfin pourquoi ce groupuscule d’adorateur du Soleil est là. Youhou ! Il aura fallu tout de même 5 intégrales pour cela. J’ai poussé un énorme cri de joie, mais vous ne pouvez pas vous imaginer ! Par contre, comme d’habitude, je serre les dents à la fin car je n’ai qu’une envie, c’est de lire la suite. Grrrrr.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :