Le calme et la tempête

Auteur : Olivier Gay

Saga : La Magie de Paris

Numéro de tome : 2

Tome 1 : Le cœur et le sabre

Genre : Fantasy, jeunesse

Maison d’édition : Castelmore

Nombre de pages : 313

Obtenu le : 20 Février 2018

Lu le : 16 Mars 2018

Dans le cadre de ma lecture commune avec Séverine

 

En un mot :

  • Comme il aime l’entendre le dire : Cet auteur est formidable
  • Plus sérieusement, je n’ai jamais autant ri avec du Jeunesse
  • Et j’ai hâte de lire le troisième tome

avt_olivier-gay_9152Résumé : Après le désastre à la tour Eiffel, Thomas et Chloé sont en probation. Sur l’ordre de Mickael, David a rejoint leur classe afin de les protéger. Ou de les surveiller. Désormais, Chloé doit jongler entre préoccupations quotidiennes, combats contre les Goules… et une quête très personnelle. Car, maintenant qu’elle connaît sa condition, la jeune fille refuse de se lamenter sur son sort. Elle veut retrouver sa vie d’avant ! Et pour cela, elle n’hésitera pas à utiliser les rituels les plus anciens et les plus obscurs que Thomas pourra dénicher, même si cela mécontente quelques Mages au passage, même si cela implique d’aller au-devant du danger – et même si David risque de se dresser contre elle.

 

Où l’auteur fait quelques petites piques sympathiques sur les habituels travers de la littérature jeunesse

 

Dans le monde de la littérature, les adolescents partent comme ils veulent, sans prévenir les parents, n’ont pas d’ennui d’argent et n’ont pas de devoir à terminer. C’est vachement bien un livre d’adolescent même qu’on aurait aimer y passer notre vie parce que franchement c’est vraiment trop top. Okay, on y risque nos vies mais bordel, on sauve le monde et les adultes n’y comprennent rien. C’est en effet dans cette ambiance qu’Olivier Gay se moque gentiment des autres livres jeunesse. Puisque notre Mousquetaire, elle, a une mère qui s’inquiète, des horaires de cours à respecter, pas beaucoup d’argent de poche et un sac de sport pour transporter son sabre. Et ouai, on a la classe ou on l’a pas.

 

Les préoccupations de nos chères têtes blondes sont aussi similaires : qui sont les nouveaux, vont ils être populaires, qui sort avec qui, toussa toussa. Et oui, vous aurez forcément des souvenirs de vos années lycée avec ce roman et de bons souvenirs, attention. Et c’est aussi et surtout ce qui fait le charme de la Magie de Paris : si vous êtes ado, vous vous identifierez forcément. Si vous ne l’êtes plus, vous vous sentirez vieux (dans le bon sens).

 

Une action qui redouble de vitesse ici.

 

Dans le premier tome, on apprend que Chloé a eu des inconvénients suite à son état de Mousquetaires. En effet, puisqu’elle est morte pendant l’opération, non seulement elle pompe tout l’énergie de Thomas son magicien mais en prime, elle risque de devenir vraiment morte si ce lien périclite. Les adultes râlent, forcément. Et les autres ados se moquent (forcément). Il s’avère que la faille qui se situe au lycée est plus compliquée qu’il n’y paraît et surtout il s’avère qu’il y a eu des expériences sur des Chevaliers morts dont on a opéré une véritable résurrection afin de ne pas affaiblir le Mage.

 

C’est donc tout ça qui se passe dans le deuxième tome et nous, on avance joyeusement dans ces aventures passionnantes, se demandant quel mésaventure il va encore les arriver, entre les rumeurs, les sorties shopping, les quincannages, les dramas, bref, tout ce qui me manquait pas au lycée. Rendez vous pour le prochain tome 🙂

Un commentaire sur “Le calme et la tempête

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :