Grish-mère

Auteur : Isabelle Bauthian

Saga : Les Rhéteurs

Numéro de tome : 2

Tome 1 : Anasterry

Genre : Fantasy

Maison d’édition :ActuSF

Nombre de pages : 528

Obtenu le : 13 Mars 2018

Lu le : 27 Mars 2018

Dans le cadre de ma lecture commune avec les Terres du Nord

 

En un mot :

  • On évolue toujours dans l’intrigue
  • On s’attache à Sylve, nouveau personnage
  • Et on continue à suivre les autres

avt_isabelle-bauthian_3886Résumé :C’est à Landor qu’on trouve la plus importante école de serviteurs de Civilisation. Ceux qui en sortent, les factotums, savent repasser le linge de leur maître, réciter sa généalogie et éviscérer ceux qui le regardent de travers. Leur fidélité, garantie par des années de lavage de cerveau à la lessive patriotique, n’est plus à démontrer. C’est pourquoi, lorsque Sylve trahit son seigneur et lui dérobe une précieuse relique, c’est l’incompréhension… puis la chasse à l’homme.Sauf que Sylve n’a jamais rien volé. Et peut-on qualifier de traître celui qui a ajusté ses principes par amour ? Le guerrier naïf qui n’a jamais quitté Landor est en route pour la baronnie de Grish-Mère. Il espère y laver sa réputation, mais il se retrouve à la merci de la puissante Guilde des Épiciers. Son érudition et son excellence au combat ne lui sont alors que d’un faible secours…Après Anasterry, Isabelle Bauthian confirme son talent pour les romans d’une formidable intelligence. Une fantasy politique, dotée d’une écriture musclée et d’une narration habile.

 

Grish-Mère va dans la continuité d’Anasterry.

 

Si je vous dis qu’ils sont écrits par la même auteure et qu’en prime c’est de la fantasy, c’est décidé, vous me lancez des cailloux pointus ? (En même temps, vous auriez raison). Plus sérieusement, on change de ville mais on ne change pas de grande habitude comme par exemple avoir un premier Héros détestable à souhaits. Avant on avait Ren à Anasterry. Ici, nous avons Sylve. Et je n’ai pas su le piffrer du début à la fin. Du coup, je me demande si l’auteure va le garder ou pas pour la suite parce que franchement. Je vais devoir serrer un tantinet les dents sur le coup.

 

L’intrigue est aussi dans la même veine qu’Anasterry. En gros, il y a un mystère et les personnages principaux, en grattant la surface vont trouver des révélations qui risquent de changer le monde (et les manières de penser du héros) (pas son caractère malheureusement). On conserve les personnages secondaires qui est en gros le clan Acremont qui se retrouve cette fois ci dans une autre ville  : Grish-mère et qui tente de déjouer et d’en savoir plus sur ce que font les Savants (dont je n’ai pas vraiment compris le but de vie encore mais je sens que cela va venir).

 

On change toutefois de thématique.

 

Comme l’a souligné une copine avec qui j’ai lu ce livre (oui on a encore fait ça à plusieurs, valavalavala), autant Anasterry parlait beaucoup de clivage entre les différentes strates de la société (mince je ne retrouve plus le mot), ici, on est dans une cité où les rapports hommes-Femmes sont inversés ce qui change beaucoup les préjugés de nos héros (Classe sociale. C’est bon j’ai trouvé). Sylve a quand même sacrément l’habitude à ce que la danse soit menée par un homme (dans tous les sens du terme d’ailleurs). Or, à Grish, ce sont les femmes qui prennent les décisions, qui mènent la direction d’une vie de couple, bref, c’est une cité sympa. Il est curieux de voir comment Sylve peut se sentir frustré voire émasculé de se faire mener par des femmes alors que Thelban, lui assume totalement, allant même à se faire la corvée d’avoir des maîtresses pour s’assurer des marchés commerciaux alors que ce rôle aurait été dévolu à sa femme ailleurs. Vous voyez ?

 

En bref, encore une excellente lecture. C’est malin, maintenant, on va devoir attendre que l’auteure bosse et qu’elle nous serve la suite histoire de nous épater encore un petit peu. Cela fait du bien d’avoir des romans de fantasy politique comme cela sous le nez de temps en temps. Et j’avoue que je me relirai bien Watsburg de Cédric Ferrand en fait !

2 commentaires sur “Grish-mère

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :