Le dragon des arcanes

Auteur : Pierre Pevel

Saga : Les lames du Cardinal

Numéro de tome : 3

Genre : Fantasy

Tome 1 : Les lames du cardinal

Tome 2 : L’alchimiste des ombres

Maison d’édition : Folio SF

Nombre de pages : 405

Obtenu le : 1 Avril 2014

Lu le : 30 Mars 2018

Dans le cadre de ma lecture commune avec Séverine

En un mot :

  • Ce fut très intense comme final
  • Même si je sais qu’en vrai ce ne sera pas vraiment un
  • Très heureuse d’avoir retrouvé l’ambiance de Dumat, des dragons en plus

2590-pevel-pierre-1024x1024Résumé : Paris brûle-t-il ? On pourrait le croire, si l’avenir funeste dont Soeur Béatrice a eu un aperçu prophétique se réalise.
Déjà un dragon a survolé Paris et est passé à l’attaque. Face à lui, un homme a péri dans un dernier acte de bravoure et de sacrifice : Almadès, le maître d’armes espagnol des Lames du Cardinal. La bande de Lafargue est en deuil et la colère appelle la vengeance.
L’action reprend très vite ses droits. Agnès et Ballardieu veulent en savoir plus sur la vision de Béatrice et la menace qui pèse sur la capitale.
Direction : le Mont Saint-Michel, repaire des Châtelaines, où Béatrice est cloîtrée…

 

La conclusion d’une trilogie fascinante

Les lames du Cardinal, c’est Pierre Pevel qui tente d’imaginer les Trois Mousquetaires mais plutôt côté Cardinal et il y a de vrais dragons dedans. Se développent bien évidemment toutes sortes d’intrigues où l’on voit les personnages que l’on connaît tous bien. Nous avons bien entendu un complot qui vise à renverser le trône de France et bien entendu, les méchants sont les dragons. Le Cardinal a bien entendu réuni son équipe qui est appelée Les Lames du Cardinal. Or, depuis quelques temps, ses rangs se déciment donc ils vont rechercher des anciens membres dont Agnès qui a été enlevée par des Soeurs afin de recevoir une formation spéciale lui permettant de combattre les dragons.

Or, Béatrice n’en a pas fini avec les Lames. Elle a comme qui dirait des choses qui la retiennent et certaines sont même incompatibles avec la vie d’une soeur. Béatrice est déchirée entre les devoirs qu’elle a envers les lames, parce que si elle n’est plus là, ils risquent de mourir et bien entendu sa destinée puisqu’elle est appelée à devenir une combattante de Dieu. Comment réussir le bon timing pour sauver tout le monde ? C’est tout l’enjeu de ce tome bien entendu.

 

Un univers que je vais vraiment avoir du mal à quitter

Je réalise maintenant que j’ai terminé cette trilogie que si j’ai mis autant de temps à la lire, c’est que j’avais peur de quitter cet univers. D’un côté l’univers des Mousquetaires et des romans de cape et d’épée qui ont été mon grand dada pendant toute mon adolescence. Retrouver cet univers a été pour moi la grande surprise de cette saga et donc devoir en quelques sorte en faire le deuil une deuxième fois, ça a été un peu rude. De plus, mais là ce sera le côté le moins dur, ce sera de dire au revoir à l’écriture de Pierre Pevel. Tout simplement parce qu’il a écrit plein d’autres trucs et d’ailleurs, je sens que je vais prendre la saga de Haut Royaume dans pas longtemps, vu que le troisième tome va bientôt sortir.

En bref, Une superbe trilogie où tout le monde trouvera son compte entre les scènes d’action pas croyable, de la fantasy intégrée dans du roman historique et la plume de l’auteur qui est juste savoureuse. Je vous donne rendez vous dans pas très longtemps pour une nouvelle trilogie de cet auteur, je sens d’ailleurs que cela va être exaltant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :