Roi vampire

Auteur : Oliver Peru et Patrick McSpare

Saga : Les Haut-conteurs

Numéro de tome : 2

Tome 1 : La voix des rois

Genre : Fantasy

Maison d’édition : Scrinéo

Nombre de pages : 367

Obtenu le : 9 Avril 2015

Lu le : 2 Juin 2015

Dans le cadre de ma lecture commune avec Melcouette

220px-olivier_peruRésumé : Paris, hiver 1190.
Débarqués au coeur de la plus grande ville du Monde connu, le jeune Roland, Mathilde, Ruppert et Salim poursuivent un double but: retrouver William le Ténébreux, l’ami disparu, et découvrir les secrets de Vlad, le maître vampire. Ce démon est-il réellement mort dans les forêts anglaises, ou attend-il son heure pour frapper encore ? Pire encore, un traître se cache-t-il parmi les quatre aventuriers, comme tout semble l’indiquer ? Happés par le tumulte populaire de la Fête des Fous, Roland et ses compagnons vont croiser nombre d’individus pittoresques.
Cérémonies noires, complot royal, créatures infernales, prophéties du Livre des Peurs, tous les ingrédients d’un mélange fatal sont réunis pour sceller le sort de nos héros. Pourtant, ils sont des Haut-Conteurs et ne reculeront pas, jusqu’à vaincre ou périr. Roland « Coeur de Lion » en tête. Le Mal rôde, la mort avance masquée. C’est la fête des ombres, c’est la fête des fous !

 

Un tome qui légitimisera Roland au sein des Haut Conteur.

Le début de ce tome est parlant. Roland doit raconter sa première histoire. Et on se demande si sa formation a été complète ou pas, s’il a vraiment sa place dans ce groupe. Mais voilà, il se passe quelque chose et le pauvre apprenti va devoir partir en vadrouille avec Mathilde pour enquêter à Paris sur un Roi Vampire (d’où le titre). Certaines conteurs rencontrés pendant ce voyage vont donc se demander ce qu’il fait là, quels sont ses talents, voire parfois un peu le titiller.

Ce que j’aime chez ce garçon, c’est qu’il ne se démonte pas. Il répond et chacun des membres rencontrés va ainsi se rendre compte que sa place véritable est bien ici. Chez les Hauts Conteurs. Roland montre ses talents, malgré sa quasi absence de formation. Mais ne nous inquiétons pas car Mathilde le prend sous son aile, même si je dois avouer que parfois, avec son art de la cachotterie, elle est un peu flippante et je me demande pourquoi elle a toujours cette tendance dans son comportement.

Cela nous permet aussi de rencontrer d’autres personnages qui, je le sens, prendront de l’importance au fur et à mesure de la saga. Pourtant, nous ne sommes plus dans un tome d’introduction, loin de là. C’est un tome d’action et il y a rarement des points morts où l’on peut se poser.

Un tome résolument sombre.

Vous allez me dire que si on parle de vampires, forcément, ce sera sombre. Mais c’est aussi accentué par le côté un peu anarchique de la Fête des fous qui se déroule au moment de leur enquête sur Paris. Ainsi, on a plutôt l’impression d’assister à un mauvais rêve, comme ceux où la foule, même sous ses allures joyeuses, devient menaçante et oppressante.

Il y a aussi le fait que le Roi Vampire semble avoir des traitres dans la confrérie des Haut Conteurs. Aussi, on ne sait pas vraiment à qui se fier dans ce tome. Et c’est toute cette ambiance qui crée un véritable succès.

2 commentaires sur “Roi vampire

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :