Coeur de lune

Auteurs : Oliver Peru et Patrick McSpare

Saga : Les Haut-Conteur

Numéro de tome : 3

Tome 1 : La voix des rois

Tome 2 : Roi vampire

Genre : Fantasy

Maison d’édition : Scrinéo

Nombre de pages : 353

Obtenu le : 9 Avril 2015

Lu le : 8 Août 2015

Dans le cadre de ma lecture commune avec Melcouettes

220px-olivier_peruRésumé : Ravengen est une terre maudite, tous ses habitants vous le diront. Le seigneur Othon le Loup y a sauvagement tué sa femme, la douce Beatrix, avant de disparaître à son tour, en laissant de nombreux cadavres derrière lui. Quarante années plus tard, l’on murmure encore que le spectre de la Dame de Lune hante ces bois sombres, accompagnée de l’âme perdue de son bourreau. Happés par un tourbillon de folie et de sang, dans la chaleur torride de l’été germanique, les Haut-Conteurs, Roland Cœur-de-Lion et Mathilde la Patiente, rejoints par le truculent Geoffroy Bouche-Goulue, vont tenter de percer les mystères de ce sinistre pays. Qui est cette Bête Dévoreuse, hurlant à la Lune et coupable de tant d’atrocités ? Amours secrètes, vengeances assassines, monstres démoniaques… Sous l’œil glacé de la pleine Lune, les évènements pourraient bien s’avérer fatals à nos héros… À Cœur de Lune, Cœur de Lion !

 

Un tome résolument plus mature que les deux premiers.

Non pas que les deux premiers étaient enfantins. Mais non seulement on sent que les auteurs ont envie de nous faire évoluer mais en plus, on sent qu’ils prennent de l’assurance et qu’ils ont un réel plaisir à nous faire découvrir l’entièreté de l’univers du récit. Ainsi, nous voyageons sur Ravengen, et nous quittons les vampires pour aller voir une légende située entre la Bête du Gévaudant et le loup garou.

Tout l’enjeu du livre est bien entendu de savoir qui est ce loup, pourquoi le seigneur en place ne fait rien, ni les villageois d’ailleurs. Pourquoi on en parle dans le livre des Ombres, pourquoi cela concerne Roland. Qui va s’en sortir ? (la bêbête mange quand même des corps et enlève des jeunes filles, siouplait). Pareillement, qui est le spectre de la Dame de la Lune. Bref, comme vous le voyez, nous n’allons absolument pas chômer dans ce tome ci et je dois avouer qu’il a très très peu de temps morts. La lecture défile à toute allure et on ne sait pas très bien quand on peut s’arrêter.

Des personnages aussi qui prennent de la prestance.

Bien entendu, Roland, puisqu’on parle beaucoup de lui. Il est toujours amoureux de sa belle italienne et je dois dire que cela le rend plus que téméraire face au danger. Au point qu’on aimerait tout de même qu’il se calme. Mais il ne va pas non plus dans la mêlée sans réfléchir puisqu’il met toutes ses neurones à disposition du groupe pour résoudre les énigmes. Quant à Mathilde, elle démontre encore une fois que son sang froid, sa patience et sa détermination lui font dépasser ses limites.  Pour moi, c’est l’héroïne dont les jeunes filles doivent s’inspirer en lisant ce livre.

Enfin, les personnages évoluent aussi au gré de l’intrigue. Le seul fait qu’ils ne soient pas statiques est reposant et rassurant. Car ils acquièrent leur propre expérience et ils se construisent au fur et à mesure du récit, ce qui n’est pas toujours évident.

En bref : un excellent troisième tome lu avec Melcouettes. J’ai hâte, vraiment, qu’on finisse cette saga car elle monte en crescendo. Le dernier tome doit être réellement fabuleux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :