Soeur écarlate

Auteur : Mark Lawrence

Saga : Le livre des anciens

Numéro de tome : 1

Genre : Fantasy

Maison d’édition : Bragelonne

Nombre de pages : 571

Obtenu le : 28 Mars 2018

Lu le : 20 Avril 2018

Dans le cadre de ma lecture commune avec les Terres du Nord

 

En un mot :

  • Un bon parcours initiatique
  • Un début de saga énigmatique

avt_mark-lawrence_4170Résumé : Au couvent de la Mansuétude, on forme des jeunes filles à devenir des tueuses. Dans les veines de certaines d’entre elles coule le sang ancien, révélant des talents qui ne se manifestent plus que rarement depuis le jour où les Anciens ont accosté sur le rivage d’Abeth. Mais les maîtresses de la lame furtive ne mesurent pas tout à fait ce dont elles ont hérité à l’arrivée de Nona, une enfant de huit ans qui a déjà du sang sur les mains ; accusée de meurtre, la fillette s’est rendue coupable d’un acte plus odieux encore. Ayant échappé à la potence, elle est recherchée par de puissants ennemis aux mystérieux desseins. Au cours du long apprentissage de la voie de la lame et du poing, elle sera rattrapée par les secrets d’un passé hanté par la violence. Et tandis qu’un soleil mourant se lève sur un Empire en décrépitude, Nona devra affronter ses démons et devenir une redoutable guerrière si elle entend rester en vie…

 

Un voyage entre passé et présent très énigmatique

 

Mark Lawrence utilise une astuce vieille comme le jour et qui marche vachement bien. Il y a une prophétie, des gamines orphelines qui sont élevées pour tuer, et donc un parcour initiatique, avec une intrigue politique et religieuse dessus. Et hop, on saute le récit genre 10 plus tard sur une bataille entre deux gamines devenues super grandes qui s’affrontent et on se demande gentiment : Mais comment bordel on en est arrivé là ! Et comme on est dans une saga, on a aucune chance d’avoir une réponse à notre question de suite donc en gros, cela va nous ronger jusqu’à la traduction du tome 2 (qui si je ne m’abuse sort le mois prochain).

 

C’est cruel, c’est tendu comme une string, mais ca marche vachement bien. Alors certes, je ne regarde plus les parcours du combattant du même oeil, ni les religieuses d’ailleurs, ni les gamines avec un fort caractère. Et certes encore, l’auteur n’a pas inventé l’eau chaude en fantasy. On est sur une édition Bragelonne et c’est un import donc en gros, à moins d’une énorme surprise,on sait juste que cela va bien fonctionner (comme un Blood song par exemple). De la dark fantasy ? Medieval fantasy ? Bref, vous ouvrez le livre et vous savez déjà que vous allez aimer.

 

Nona, une gamine qui en veut.

 

Où c’est sympa pour le coup, c’est qu’ici, dans un monde de mecs, ce sont les femmes qui leur mets des roustes. Et croyez moi, au couvent de la mansuétude, vous avez intérêt à vous tenir à carreau puisque sinon c’est coups de bâtons, empoisonnements gentils et rasage de crâne. J’avoue que lorsque ma fille me fait une crise de caprice le soir parce que tu te rends compte tu ne vas pas assez vite pour elle, tu te surprends à chercher le numéro sur le livre, histoire de vérifier si en vrai, on n’a pas un fac similé. Mais je m’égare.

 

En bref, mais carrément que le tome 2 va être lu dans les semaines suivant sa sortie. Surtout qu’on va tomber en pleines vacances donc ca va être un de mes livres de farniente (pas de plage, je pars à la montagne). Et je vous mentirai si je vous disais que je n’ai pas hâte que cette séance de lecture arrive. A très vite 🙂

3 commentaires sur “Soeur écarlate

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :