La nuit des égrégores

Auteur : Hervé Jubert

Saga : Beauregard

Numéro de tome : 3

Tome 1  : Magies secrètes

Tome 2 : Le tournoi des ombres

Genre : Fantasy

Maison d’édition : Folio SF

Nombre de pages : 297

Obtenu le : 27 Décembre 2017

Lu le : 24 Mai 2017

Dans le cadre de : Enfin je peux terminer cette saga !

 

En un mot :

  • Maintenant, je sais tout
  • Un univers magique !
  • Une plume que j’ai eu grand plaisir à retrouver

Hervé JubertRésumé : Le tournoi des ombres entraîne Georges Beauregard en Egypte où un canal va être inauguré, à Suez, en présence des dirigeants des plus grandes puissances. Un étrange phénomène est en effet signalé dans le désert. Se peut-il qu’une menace pèse sur l’événement, voire sur le monde ? Et tout cela pourrait-il avoir un rapport avec les tragiques incidents qui menacent la Féerie, à Paris ? Beauregard, aidé de ses compagnons, ne va pas chômer. Surtout s’il souhaite, en plus, découvrir enfin la vérité sur ses origines.

 

Il faut vraiment que je me mette plus au courant dans le suivi de mes sagas

 

En 2012, le Pré au clercs, une de mes éditions adorées sortait une collection jeunesse. Et là, je peux vous dire que ce n’était pas du jeunesse avec trio amoureux et quête initiatique bêta. C’était du jeunesse de qualité. Mais comme toutes les petites collections, malheureusement, cela s’est terminé bien trop tôt. Je n’étais que tristesse car la saga Beauregard, je ne saurai jamais la suite. Et j’ai laissé couler parce que beaucoup de choses à lire, bref, vous connaissez le topo. Il y a quelques mois, j’ai fait une grosse recherche active pour trouver justement mes suites de sagas non terminé. Et là, je découvre que Folio SF, mon sauveur de l’univers, a repris les droits pour Beauregard et a publié la suite. Mouahahaha.

 

Je me suis donc procuré ce tome (je me suis aussi perdue dans leur catalogue, on ne remerciera pas pour l’augmentation de ma PAL) et j’ai trouvé un bon moment pour le lire. Et la magie a repris. Même après près de 5 ans, je me suis souvenue de l’histoire comme au premier jour et j’ai pu terminer les aventures de Beauregard et croyez moi, ce tome ne s’arrête pas une seule minute.

 

De l’art d’écrire pour la jeunesse.

 

Depuis en prime que mes monstres adorés entre en préadolescence, je suis la première à hurler à la mort que la littérature jeunesse prend un peu nos jeunes pour des bêtas. Mais quand on cherche bien (il faudrait que je pense à faire un état des lieux un jour), on trouve de véritables pépites. La saga Beauregard en est une. On traite de sujets grave comme la déportation ou la mort mais sous l’angle des faes. Et cela permet aux jeunes de mieux gérer ces situations et donc lire des livres divertissants mais qui aussi permettent de faire réfléchir sur ce qu’ils voient en histoire.

 

En bref, je me suis régalée avec cette lecture. Hervé Jubert nous offre un univers magique avec une mythologie fouillée, des références à des classiques qui j’espère donnera envie à mes loups de les découvrir. C’est une valeur sûre à offrir, vraiment que ce soit pour les grands ou les petits.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :