Manesh

Auteur : Stefan Platteau

Saga : Le sentier des astres

Numéro de tome : 1

Genre : Fantasy

Nombre de pages : 464

Maison d’édition : Les Moutons Electriques

Obtenu le : 3 Octobre 2017

Lu le : 5 Juin 2018

Dans le cadre de ma lecture commune avec Claire, Hélène et Séverine

 

En un mot :

  • Une belle aventure
  • Une rencontre très chouette avec l’auteur

avt_stefan-platteau_2037Résumé : Quelque part dans la nordique forêt du Vyanthryr, les gabarres du capitaine Rana remontent le fleuve vers les sources sacrées où réside le Roi-diseur, l’oracle dont le savoir pourrait inverser le cours de la guerre civile. À bord, une poignée de guerriers prêts à tout pour sauver leur patrie. Mais qui, parmi eux, connaît vraiment le dessein du capitaine ? Même le Barde, son homme de confiance, n’a pas exploré tous les replis de son âme. Et lorsque les bateliers recueillent un moribond qui dérive au fil de l’eau, à des milles et des milles de toute civilisation, de nouvelles questions surgissent. Qui est Le Bâtard ? Que faisait-il dans la forêt ? Est-il un danger potentiel, ou au contraire le formidable allié qui pourrait sauver l’expédition de l’anéantissement pur et simple ? Un huis-clos humaniste et un peu cruel, une histoire sans héros, quelque part entre Robin Hobb et Robert Holdstock.

 

L’auteur m’avait vendu du voyage et du contemplatif

 

Si vous croisez un drôle de bonhomme dans une librairie, le sourire au lèvres qui vous demande le plus gentiment du monde : Vous aimez la fantasy ? Ne doutez plus, vous venez de faire le connaissance de Stefan Platteau. Et moi qui me morfondais de ne pas pouvoir aller aux Imaginales, autant vous dire que l’auteur s’est vu exhiber un magnifique sourire carnassier. Et moi voilà en plein Cultura, prenant une chaise et discutant à tout rompre avec l’auteur pour lui dire que je fais justement une lecture commune avec les copines et que n’étant pas du tout avertie de la fantasy contemplative, je me suis endormie le premier soir, non pas par ennui mais carrément portée par le roulis sur le fleuve qu’il décrivait. Mon seul regret de cette soirée a été que je ne me souviens pas de mes rêves de la nuit. Mais passons.

On a donc ici une espèce de Fantasy occidentale tout ce qu’il y a de plus classique : un vaisseau qui part dans une quête. Une rencontre avec un inconnu un peu mystérieux. Un récit qui va permettre de raccrocher nos personnages. Mais il y a un rythme que je qualifierai d’oriental : il y a des mystères, on prend son temps, on se perd dans la description des différents endroits. On reprend le récit où on l’a laissé. Vous qui lisez pour vous détendre, vous risquez en effet de vous détendre un peu trop. Et au réveil, vous vous direz bien que vous vous relirez un petit chapitre pour le petit déjeuner, parce que le réveil en douceur, c’est pas mal non plus.

 

Du voyage pour tes siestes.

Pour le coup, si j’avais un seul conseil lecture pour ce livre, mais prenez vous un hamac ou une chaise longue, partez chercher un coin pour votre sieste, et si en prime vous avez les bruits de la nature dans le coin, c’est le pompom. Prenez Manesh avec vous et ce sera parti pour l’évasion ! Vous vous retrouverez ni une ni deux dans la peau d’Alice à la rechercher de son lapin blanc et vous pourrez entamer une lecture sereine entrecoupéee de siestes, de discussions entre amis et de détente. Ca c’est de la lecture de vacances idéal avec une maîtrise du style superbe et cet art du conte qu’a l’auteur qui s’amuse à mélanger toutes nos références. Je suis sûre que vous passerez un excellent moment avec Manesh, que ce soit avec l’ambiance, l’aventure ou même les personnages.

En bref : que de pression pour lire le deuxième opus ! J’ai profité de ma rencontre avec l’auteur pour prendre le tome 0 : Le dévoreur qui est une espèce d’Allegorie de Cronos. Je sens que la lecture va être complètement barrée mais absolument géniale. Je me la réserve pour mon sac de voyage, quand j’aurai un peu de temps libre entre deux randonnées. Je vous donne donc rendez vous pour les vacances pour la suite de cette saga

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :