La lance du désert

Auteur : Peter V. Brett

Saga : Le cycle des démons

Numéro de tome : 2

Genre : Fantasy

Maison d’édition : Milady

Nombre de pages : 816

Obtenu le : 19 Octobre 2012

Lu le : 15 Juin 2018

 

En un mot :

  • Absolument génial
  • Très dense
  • Hate de voir la suite

9-13-09petervbrettbyluiginovi1Résumé : La guerre contre les démons ne fait que commencer. Au Sud, Ahmann Jardir a rassemblé les tribus et s’est proclamé Libérateur. Au Nord, tous vénèrent l’Homme-rune, capable de vaincre les démons à mains nues. Autrefois alliés, les deux hommes sont désormais ennemis jurés. Ils devront pourtant affronter ensemble une nouvelle race de démons, plus intelligents et bien plus redoutables

 

 

Après m’être souvenue de la claque du premier tome, comment gérer le deuxième.

 

Souvenez vous : l’homme rune, je l’ai lu en 2012 soit il y a 6 ans. Comme je suis un peu maniaque concernant les sagas en cours et que j’ai décidé qu’il fallait clôturer le maximum cette année, j’ai décidé de relire le premier tome le mois dernier pour me rendre compte une deuxième fois que c’était génial. Je zieute le tome 2 qui est aussi une pavasse et je me dis : mais comment l’auteur qui est en train d’écrire sa première saga va raccrocher les wagons pour qu’on puisse avoir un ensemble cohérent. Trop ambitieux peut être ?

 

Mais carrément pas ! Il prend toute son armada de personnages, fait de nouvelles connexions et hop hop hop, nous voici parti pour 800 pages de pur plaisir en fantasy. Cette saga n’obéit pas à beaucoup de règles parce que bon cet auteur n’a pas eu le temps de se faire formater par le système de fantasy. Mais on commence à voir sa propre structure. Et permettez moi de vous dire que j’ai hâte de voir la suite !

 

Deux quêtes différentes pour deux frères ennemis.

 

On voit ici clairement un peuple qui part pour conquérir le reste. On voit la jeunesse du frère ennemi. On voit de l’histoire d’amour, on voit des runes, des démons et enfin on voit du combat. C’est tendu du string les amis mais c’est pour notre plus grand plaisir. Dans ce deuxième tome, on part dans la jeunesse du deuxième héros comme on avait fait pour le premier dans le premier tome. Mais c’est reculer pour mieux sauter parce qu’en effet, de grand méchant, on comprend mieux ses réactions et on en vient au final à apprécier Jardir. Comme on en vient un peu à contester certaines décisions d’Arlen.

 

En bref, un excellent deuxième tome qui nous promet un troisième assez riche (oui encore) et surtout assez passionnant. Et c’est bien cela le principal. J’attends de l’auteur qu’il me surprenne encore (et toujours)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :