La Guerre du feu

Auteur : J.-H. Rosny aîné

Genre : Historique

Maison d’édition : Bragelonne

Nombre de pages : 254

Obtenu le : 30 Juin 2016

Lu le :  19 Juin 2018

Dans le cadre de : Lire une référence du genre

 

En un mot :

  • Un roman qui ne vieillit pas
  • Un vrai plaisir à le découvrir

2699Résumé : Il y a peut-être cent mille ans… Depuis des générations, la tribu des Oulhamrs vit dans le confort que lui donne le Feu. Mais s’ils savent le conserver, ils sont incapables de l’allumer. Et quand un jour, au cours d’un affrontement, les cages sont détruites, c’est la catastrophe: ils seront de nouveau les proies du froid et de la nuit. Le chef Faouhm promet alors sa nièce Gammla et le commandement de la tribu à celui qui ramènera le Feu. Naoh, fils du léopard, part en chasse avec Nam et Gaw, jeunes guerriers lestes et rapides ; ils devront affronter le Lion Géant et l’Ours Gris, combattre les Dévoreurs d’Hommes et les Nains-Rouges, se lier avec les Mammouths et les Hommes-sans-épaules, et surtout compter avec la convoitise et la haine de Aghoo le Velu et ses frères…

 

Quand tu te rends compte que tu as loupé un truc.

 

J’ai tendance à penser que je suis plutôt bonne en classique. Donc, quand il y a eu une opération (je ne me rappelle plus laquelle, peut être une Grosse Opé) avec la Guerre du feu, j’étais prête à dire d’un air blasé que non, je l’avais déjà lu. Et après un temps de réflexion, en fait non, je ne l’ai pas lu du tout dis donc ! Même que le film, j’en ai un souvenir très vague. Donc de là à vous raconter toute l’histoire, on en était très loin. La queue entre les jambes, j’ai fait l’acquisition de la version numérique et dès que j’ai eu une après midi de libre, je m’y suis collée !

 

Et bien l’écriture n’a pas vieilli d’un poil de mammouth.

 

Dès les premières lignes, on est totalement happé par cette histoire de dingue avec ce peuple qui perd son feu et qui part à la recherche d’un brandon en pleine nature. Cet espèce de challenge entre mecs parce que celui qui rapportera le feu pourra posséder la fille du chef. Bref, c’est une belle aventure faite de rebondissements superbes et j’ai vraiment aimé me plonger dans cette histoire.

 

En bref, si vous ne l’avez pas lu : c’est pas bien, il le faut. Dixit la nana qui ne l’avait pas fait, je sais bien. Il fait vraiment partie de notre culture et il a le mérite d’avoir toujours une belle écriture. On aurait du mal à dater ce roman et je pense que pour les prochaines générations, ce sera pareil. Le talent de l’auteur est indéniable et si vous voulez avoir quelques heures de plaisir à chercher un baton enflammé, c’est le moment les gars

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :