Le rire de la hyène

Auteur : Roxanne Dambre

Saga : Animae

Numéro de tome : 4

Genre : Fantasy urbaine

Maison d’édition : Editions de l’Epée

Nombre de pages : 480

Obtenu le : 30 Juin 2017

Lu le : 28 Juin 2018

Dans le cadre de ma lecture commune avec Séverine

 

En un mot :

  • Une très bonne conclusion de saga
  • Un humour sans tache

61pwew49qsl-_ux250_Résumé : Enfin la suite des réjouissantes aventures de la jeune Lou, mi-espionne, mi-panthère, mais 100% attachante ! Profitez de cette lecture, c’est le dernier tome ! Lou va devoir mener de front trois combats mémorables : d’un côté, comprendre pourquoi les plans d’une centrale nucléaire se baladent dans Paris ; de l’autre, protéger son peuple menacé par les manigances d’un mystérieux chef des Chalcrocs. Et comme si cela ne suffisait pas… préparer son mariage !
On dévore les aventures de cette jeune femme débordant d’énergie et d’humour, dotée d’un sens acéré de la répartie, capable de ronronner avec son amoureux comme d’arracher la gorge de ses ennemis !

 

Dernier tome de la saga

Et oui, en ce moment, beaucoup d’adieux de personnages, mais le problème avec la saga Animae, c’est qu’une fois qu’on commence, si on a le reste à disposition, on ne peut pas s’empêcher de continuer. Vu que moi et le museau, on s’était procuré le tome 3 et 4 et vu que la fin du 3 est bien chaud patate, on a enquillé le quatrième de suite. Et l’intrigue est vraiment complexe à souhait avec des histoires de famille où Lou découvre des trucs de malade. On a aussi un peu plus de focus sur le groupe de Lou qui, il faut l’avouer, font des trucs de malade. Mais avec tout ce qui s’est passé, on ne s’était pas tant que cela penché sur les relations entre les groupes.

Nous sommes donc là dans un tome extrêmement sombre et je dois dire que la vision de ce groupe soudé, avec tant de personnages différents et atypiques, on y voit un véritable phare contre des évènements très graves. Et c’est la petite sucrerie, très bien amenée par l’auteure en plus, qui va nous permettre de digérer toutes les horreurs qui se passent pendant ce quatrième tome.

 

On endure quelques tortures pour avoir la suprême récompense : le mariage de Lou

Je sais qu’indiqué comme cela, cela donne une vision très macho de l’oeuvre alors que ce n’est pas du tout cela. Le fiancé de Lou a déjà apprivoisé sa meuf sans vouloir la changer. Il lui fait même croire qu’il a peur des panthères et elle le croit pendant quelques temps, ce qui m’a fait beaucoup rire. Il s’adapte réellement à son mode de vie : la chasse, les coutumes, la totale. Voire, il reste très ouvert et demande aux membres de la meute pour qu’ils lui apprennent les codes pour être un dominant afin de prouver qu’il est digne d’être le compagnon de Lou. C’est vraiment bien fait, bien tourné, inséré par petites touches.

Par contre, côté méchants, on est servis. Les hyènes sont vraiment des s**** puisqu’elles vont jusqu’à torturer des gens pour arriver à une espèce de vengeance complètement absurde (comme toutes les histoires de vengeance vous allez me dire). L’auteure a réussi à nous réunir toutes les intrigues précédentes pour en faire une grande intrigue pour ce dernier tome, ce qui donne une saga cohérente, équilibrée et qui se termine en prime par un evènement sympa. C’est tout bénéf et alors qu’on sait que la fin approche, on se dit que la boucle est bouclée et c’est très bien comme cela.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :