Brotherhood

Auteur : Oliver Bowden

Saga : Assassin’s Creed

Numéro de tome : 2

Genre : Fantasy

Maison d’édition : Milady

Nombre de pages : 480

Obtenu le : 19 Octobre 2012

Lu le : 25 Juin 2018

Dans le cadre de : J’avais vraiment besoin de souffler

 

En un mot :

  • Une intrigue qui ne surprendra pas les fans
  • Une lecture confortable

oliver_bowdenRésumé : « Je vais me rendre au coeur d’un empire corrompu pour anéantir mes ennemis. Rome n’a pas été construite en un jour et ne sera pas conquise par un seul assassin. Je suis Ezio Auditore et voici ma confrérie. » Rome, autrefois glorieuse, est désormais en ruine. La cité n’est plus que souffrance et décadence. Les citoyens vivent dans l’ombre de l’impitoyable famille Borgia. Un seul homme peut libérer le peuple de cette tyrannie : Ezio Auditore, le Maître Assassin. Mais Ezio va transcender ses limites dans une telle quête. Car Cesare Borgia, un homme aussi dangereux et malfaisant que son père, le pape, n’aura de répit que lorsqu’il aura conquis l’Italie. Et en ces temps troublés, la conspiration et la traîtrise sont partout… y compris au sein des rangs de la Confrérie.

 

J’avais un grand besoin d’un tome de détente.

Après avoir terminé quelques sagas et surtout après avoir lu Magie Brute, mon cerveau (pauvre de lui) ressemblait un peu à de la mélasse. On sent en tant que lecteur quand il faut embrayer sur une lecture légère afin d’éviter tout simplement une bonne panne de lecture. Sachez le, la saga des Assassin’s Creed, surtout si vous connaissez déjà la franchise en jeux vidéo, est idéale pour tout cela et c’est pour cela aussi que je les lis petit à petit (parce que je les ai tous, autant vous le dire) Bref, je connaissais les personnages, on détermine de suite qui sont les gentils et les méchants, l’intrigue est plutôt statique.

C’est du fast food littéraire, fait uniquement ou presque pour les afficionados de la série. Dans la partie des Assassins, on a aussi quelques petits personnages historiques. Bref, c’est tout cela qui fait que lorsque vous avez une soirée à perdre et que vous avez la flemme de chercher une série ou un film, prenez un Assassin, ça vous détendra et ce ne sera pas mémorable mais soyons honnête, ce n’est absolument pas ce qu’on lui demande.

 

Où Ezio va encore se battre contre les méchants Borgias

Petite aparté, entre les livres et les séries et les sagas littéraires et de jeux vidéos, je pense qu’il n’y a pas au monde une famille qui n’a pas été autant diabolisée au monde et dans toutes l’histoire (et oui je compte Hitler dans le lot). Inceste, manipulations politiques, tortures, assassinats, tout ce que vous trouvez d’horrible, la famille Borgia le fait au moins en imagination. Et donc, tapez le dans le mille, ce sont eux qui poursuivent Ezio dans sa lutte pour le bien parce que eux sont le mal incarné et en prime, ils sont tellement pas cool qui s’infiltrent dans l’Eglise. (quand même hein).

En bref, j’ai pu me détendre pour entamer un tout autre genre de lecture. Heureusement, il m’en reste encore 5 ou 6 à lire au cas où ma pauvre cervelle tombe en surchauffe. On verra bien quand je vous en donnerai un peu plus en chronique. A très vite donc.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :