La Princesse de Montpensier

Auteur : Madame de la Fayette

Genre : Classique

Maison d’édition : Amazon

Obtenu le : 19 Octobre 2012

Lu le : 28 Juin 2018

Dans le cadre de : Lire ma vieille PAL

 

En un mot :

  • Un classique qui se lit toujours bien
  • Avec le petit côté moral toujours aussi adorable

220px-madame_de_la_fayetteRésumé : Madame de la Fayette devance Racine quand elle montre les ravages de la passion aveugle, celle qui entraîne vers la ruine et la mort.
Au temps des Valois et des guerres de religion, Madame de Montpensier aime ainsi le jeune duc de Guise, bafouant un mari de circonstance ivre de jalousie. Elle ignore les sentiments qu’elle inspire au duc d’Anjou, le futur roi de France. Avec un férocité inconsciente, elle torture la pauvre comte de Chabannes chargé de l’éduquer, follement amoureux d’elle aussi.
Du dépit, de la rage, de la haine, des assassinats, voilà le portrait de l’amour que Madame de La Fayette peint avec du sang.

 

Il me restait deux heures avant de terminer ma soirée

Et oui, en ce moment, c’est la coupe du monde. Mon salon commence à avoir des airs de champs de bataille avec des hurlements totalement primaires, la totale. Il me fallait donc un livre pour aller dans le jardin, si possible que je connaissais déjà et qui permettait à mon prince charmant de hurler à souhait sans pour autant me ruiner l’intrigue. En regardant dans ma petite collection, j’ai vu la Princesse de Montpensier que j’avais lu il y a des années. Je connaissais l’histoire, il était court, les odeurs du jardin, les hurlements du salon, bref, mon coeur a chaviré et je l’ai pris.

L’avantage quand vous connaissez déjà l’histoire, c’est que votre cerveau peut s’attacher à la beauté de l’écriture, surtout que c’est un classique et donc a une écriture un peu désuète. Ca cela m’a permis de passer une soirée hors du temps, avec une envie de relire quelques classiques d’ailleurs. Comme toujours des souvenirs de mon adolescence me sont remontés (puisque c’est à peu près là que je l’ai lu la première fois). Je me suis retrouvée dans ma chambre chez mes parents, à lire sur le ventre un des livres qui m’était tombée sous la main pendant que mes parents s’occupaient au rez de chaussée.

En bref, le match fut terminé, mon livre aussi. Mon compagnon et moi étions très content du résultat de notre soirée. Si comme moi vous aimez les classiques, je vous le conseille vivement parce que parfois, une bonne soirée, c’est juste un bon classique. A très vite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :