Autonome

Auteur : Annalee Newitz

Genre : Science-Fiction

Traduction : Gilles Goullet

Maison d’édition : Editions Denoël (Lune D’encre)

Nombre de pages : 332

Sortie le : 7 Juin 2018

Obtenu le : 15 Juin 2018

Lu le : 20 Juillet 2018

Dans le cadre de mon partenariat avec les Editions Denoël

 

En un mot :

  • Le réalisme de l’univers est assez effrayant
  • Une enquête assez passionnante
  • Une belle écriture

annalee_newitzRésumé : 2144. Jack Chen, une ancienne scientifique et militante antibrevets, synthétise désormais des médicaments pirates. Robin des bois des temps modernes, elle sillonne les océans dans son sous-marin, vendant ses produits à bas prix aux populations incapables de s’offrir les molécules originales. Mais sa dernière «création», dérivée du Zacuity, une pilule qui augmente l’attrait pour son travail, semble provoquer une addiction très rapide, et les morts se multiplient. Toutes les victimes se sont, littéralement, tuées à la tâche. Persuadée que ce n’est pas elle qui est coupable, mais la molécule originale, Jack va tout mettre en œuvre pour le prouver et trouver un remède. Mais, afin de la faire taire définitivement, on a lancé à ses trousses un biobot militaire, Paladin, dont c’est la première mission sur le terrain.

 

Un roman basé sur : comment on en est arrivé là

 

Nous sommes dans un univers où des personnes ou des biobot appartiennent à d’autres personnes ou des compagnies. Dans un univers où tout se monnaye et tout est sous contrat. Donc la santé aussi puisque votre vie est en vente. Et c’est comme cela qu’une personne dénommée Jack, un peu rebelle, très douée pour la pharmaceutique se met à pirater des brevets pharmaceutiques pour aider des pays du Tiers monde. Et elle est recherchée pour cela. Cela empire dès qu’une grosse société la piège avec une nouvelle drogue d’addiction au travail. On découvre donc un complot plus sombre qu’on ne le croyait et on découvre aussi et enfin comment un nana un peu rebelle peut risquer sa vie dans le marché parallèle en publiant au départ quelques articles.

 

Quand l’activisme et la piraterie deviennent les seules solutions. Quand un avenir fait froid dans le dos. Quand tout paraît bizarre car le fonctionnement n’est pas pareil. Quand ta santé est aux mains de grandes entreprises pharmaceutiques : un futur pas si futuriste que cela en fin de compte. C’est là où l’auteure nous emmène et tente de nous faire prendre conscience du dangereux tournant que pourraient avoir l’influence des grandes entreprises sur certains secteurs. Et je dois dire que même si parfois c’est un petit peu maladroit, elle a tout de même réussi à suffisamment marier idées et récits que cela coule tout seul.

 

Une réflexion sur l’humanité.

 

Dans ce roman, nous avons des biobots. Un mélange entre robots et humain très bizarre et je dois dire que ce n’était pas très clair en fait. Mais qu’à cela ne tienne. On a une vraie réflexion sur l’humanité ici entre ces robots qui peuvent avoir des postes relativement importants et des humains qui eux sont esclaves. Sans compter des gens qui se voilent la face et d’autres qui tentent de faire circuler des idées mais qui se font emprisonner pour cela. Ce roman tente ainsi de nous faire réfléchir sur notre humanité et je dois dire que c’est pas mal du tout. Il y a une espèce de flou aussi entre les humains et les biobots et pour cela, je ne pense pas à une maladresse de l’auteure mais vraiment une volonté de nous faire réfléchir à qui est qui.

 

En bref. Ce n’est pas un coup de coeur mais ce fut une très très bonne lecture. J’ai adoré les idées développées ici mais je trouve parfois quelques petites maladresses. Toutefois, je l’avoue, je ne sais pas comment on aurait pu tourner cela autrement. Quoiqu’il en soit, je vous recommande vivement Autonome car c’est une très bonne histoire à ceux qui ne veulent pas que de la détente sous le parasol cet été. Merci encore aux Editions Denoël qui s’activent à nous rechercher des perles dans la littérature de l’imaginaire.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :