Le poison de la vengeance

Auteur : Robin Hobb

Saga : l’assassin royal

Numéro de tome : 4

Tome 1 : L’apprenti assassin

Tome 2 : L’assassin du roi

Tome 3 : La nef du crépuscule

Genre : Fantasy

Nombre de pages : 477

Obtenu le : 20 Octobre 2012

Lu le : 19 Juin 2013

Dans le cadre de ma lecture commune avec Hélène

avt_robin-hobb_2607

 

 

 

Résumé : Royal, l’usurpateur monté sur le trône des Six-Duchés, est persuadé que Fitzchevalerie, son ennemi intime, est mort. Mais celui-ci, caché à l ‘écart de la cour avec Burrich, prépare sa vengeance…

 

 

Une nouvelle épreuve pour notre ami Fitz

Comme chaque début de tome, la situation n’est pas brillante pour notre jeune héros. Nous le quittions en loup, nous le retrouvons en humain qui doit redevenir un humain et non un loup. Grâce à Burrich, il va pouvoir devenir quelqu’un de nouveau, et surtout, quelqu’un de vivant. Mais il doit laisser toute une vie derrière lui : Patience, Molly, Royal, Umbre, Vérité…. Tous le croient mort (sauf Umbre qui connaît tous les secrets ^^) et il doit le rester. Mais cela ne veut pas dire qu’il doit cesser d’être un instrument ! C’est toute la problématique que l’auteur pose à notre héros
En effet, soit Fitz commence une nouvelle vie où il peut être heureux. Soit il retrouve Vérité et accomplit sa mission d’homme lige du roi servant. Evidemment, Fitz ne choisit aucune de ces solutions car il ne va pas réfléchir avec sa tête, mais encore avec son cœur. Et il a mal. Il a souffert et il sait qui l’a fait souffrir. Fitz découvre ainsi dans ce tome ce que donne le sentiment de vengeance, en plus de découvrir ce que Royal a fait du royaume et comment ses alliés le laisse seul prendre ses décisions.

 

Entre devoirs et envies, son cœur balance.

Il n’est pas facile de choisir d’être son propre maître ou d’avoir un maître. C’est ce qu’il va découvrir ici. En effet, Fitz pense qu’il est adulte, et aux vues des épreuves qu’il a subies, on est porté à le croire. Mais il n’a toujours vécu que sous les ordres de quelqu’un, jamais selon sa volonté propre. Il n’est qu’un exécutant. Que se passera-t-il lorsqu’il va organiser sa fuite, lorsqu’il va prendre ses propres décisions et surtout lorsqu’il va devoir renouer avec des êtres humains? Car pour le moment, il ne reste qu’un animal qui a été battu, et un animal qui va mordre dès qu’on l’approche.
Tout au long de ce roman, on va ainsi découvrir comment il va repasser totalement du côté humain et voir surtout s’il va décider d’être libre ou de continuer à servir Vérité. Mais Fitz a-t-il vraiment encore le choix? Fitz peut il vivre une vie normale et heureuse? Et surtout le veut-il ?
En bref, un tome plus accès que la réflexion (ponctuée de petits moments d’action, je vous rassure) mais surtout accès sur Fitz, au lieu d’intrigues comme la dernière fois. On en apprend aussi un petit peu plus sur le Vif et comment les gens le possédant sont perçus sous le règne de Vérité. En sommes, je ne peux même pas vous dire que c’est un tome de transition car ce moment où l’on se pose est vraiment important, permet d’apprécier encore plus cette saga et donne des bases pour la suite qui risque de détonner!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :