La voie Magique

Auteur : Robin Hobb

Saga : L’assassin Royal

Numéro de tome : 5

Tome 1 : L’apprenti assassin

Tome 2 : L’assassin du roi

Tome 3 : La nef du crépuscule

Tome 4 : Le poison de la vengeance

Genre : Fantasy

Nombre de pages : 477

Obtenu le : 20 Octobre 2012

Lu le : 13 Juillet 2013

Dans le cadre de ma lecture commune avec Hélène

avt_robin-hobb_2607Résumé : Le roi Vérité est vivant ! Il a imposé une ultime mission à Fitz : « Rejoins-moi ! Loin sur les sentiers mystérieux de l’Art, au-delà du royaume des montagnes, le jeune homme se met en quête pour répondre à l’appel de son souverain affaibli. Mais il reste seul, pourchassé par les forces de Royal, l’usurpateur, et sans possibilité de compter sur ses propres alliés, qui le manipulent comme un simple pion. Or d’autres forces sont en marche… Dans son périple, Fitz va en effet se voir révéler son véritable statut : c’est par lui que s’accomplira, ou sera réduit à néant, le destin du royaume des Six-Duchés, et c’est là une charge bien lourde à porter quand on est traqué par ses ennemis, trahi par ses proches, et affaibli par la magie…

 

Un tome qui laisse des questions encore sans réponse.

Mais parfois, j’ai l’impression que l’auteure a tout simplement décidé de me torturer. En effet, elle avance une ou deux révélations comme cela, à la sauvette. Et paf, vous vous retrouvez avec encore plus de questions en tête. Et ce n’est pas gentil, même s’il faut l’avouer, c’est un peu le but de cette saga, un monceau d’intrigues, de questions à résoudre et autres joyeusetés.
Ainsi, si vous pensiez qu’un cinquième tome essoufflerai la saga, surtout n’en croyez rien. Tout va en crescendo ici.  Plus vous continuerez à la lire, et plus vous serez proches des personnages, vous demandant surtout comment ils vont faire pour s’en sortir. Car pour le moment, c’est impensable. A chaque coin de page se retrouve un danger mortal, un assassin féroce, un artiseur cruel. Comment feront ils pour dénouer tout ce sac de noeuds.

Des relations entre Fitz et les autres très variées

Fitz n’est pas héros comme les autres. Il ne peut s’empêcher de servir son roi mais rêve d’une vie à lui. Et c’est autant sa force que sa fragilité, dans le sens où cela lui donne une grande force morale, mais cela permet aussi à ses ennemis, et même à ses amis, de frapper où il faut, et là où cela fait mal. Cela fait de lui un personnage très complexe mais qui est très régulièrement trahi. Fitz est un esclave qui rêve de liberté mais qui ne saute jamais le pas. C’est le pion de l’échiquier.
Toutefois, sa relation avec Oeil de Nuit change de tout au tout. Ils sont d’égal à égal et le loup gagne en réactions typiquement humaine. Il développe un humour qui me fait hurler de rire. Et surtout, sa gamme d’émotions s’élargit car il a vécu beaucoup plus de choses, et cela se sent. Il y a un degré de souffrances qu’un humain peut endurer avant la folie, et grâce à son loup, Fitz peut heureusement passer outre cette limite
En bref, encore un tome coup de coeur, je ne m’en lasse pas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :