Les Hérétiques de Dune

Auteur : Franck Herbert

Saga : Dune

Numéro de tome : 5

1 Dune

2 Le Messie de Dune

3 Les enfants de Dune

4 L’Empereur-Dieu de Dune

Genre : Science-Fiction

Maison d’édition : Pocket

Nombre de pages : 500

Obtenu le : 20 Octobre 2012

Lu le : 1 er Août 2013

Dans le cadre de poursuivre une saga que j’adore

220px-frank_herbert_-_1984Résumé : Leto II, le Tyran, l’Empereur-Dieu, est mort depuis des milliers d’années, mais son souvenir est dans toutes les mémoires. Sa disparition a entraîné une tourbillon de violences, la Grande Famine, la Dispersion de l’humanité à travers les univers. Pourtant ces désordres ont assuré la survie de l’humanité conformément aux plans du Tyran ; et ses Prêtres en tirent argument pour justifier leurs ambitions.
Mais la Révérende Mère Taraza sait bien que le pouvoir vient de l’épice, source de la prescience. La planète Dune, devenue Rakis, restera-t-elle le centre de toutes les intrigues alors que le Bene Tleilax a appris à produire l’épice sans le secours des vers géants ? Les forces qui se mesurent dans l’ombre sont à l’affût du moindre signe.
Or les signes se produisent là où nul ne les attendait. Sur Rakis, une jeune fille, presque une enfant, semble pouvoir commander aux vers géants. Sur tout le pourtour de l’Empire, les Egarés de la Grande Dispersion commencent à revenir. Que cherchent-ils ? Que fuient-ils ?

 

Quand j’oublie totalement de vous faire une chronique (j’ai honte).

Ayant fini la saga, je me dis : tiens, je vais leur chroniquer le dernier tome. Et là, vent glacial en plein sur moi : j’ai oublié les hérétiques. Toutes mes plates excuses les enfants. Je ne sais absolument pas quoi vous dire. Mais ne vous inquiétez pas, je connais encore quelques petites pistes de réflexion là dessus.
En fait, pour les Hérétiques, on voit la situation de Rakis après la mort de Leto II. Et c’est pas facile de continuer à vivre après une dictature de quelques milliers d’années. En effet, la liberté a un goût franchement amer lorsqu’on n’est plus habitué à être guidé. De plus, les vers des sables commencent à se faire rares (puisque Leto n’est plus là) et  la course aux Epices devient de plus en plus ardue de jours en jours. Alors, pour cela, il y a deux groupes religieux : le Bene Gesserit, toujours open pour intriguer et le Bene Tleilax qui est une espèce de groupe de religieuses un peu bizarres (on en sait plus au prochain tome, je vous rassure.) Bref, on va être constamment tiraillés entre ces deux groupes et leurs manigances pour obtenir le monopole de l’Epice (et donc dominer le monde).

Au milieu de tout cela, une jeune fille 

Au milieu de cela, une jeune fille parle aux vers des sables. Forcément, les deux grands groupes religieux vont tout tenter pour l’avoir à leur cause. Chacun a des méthodes bien à lui et on se rend compte qu’en fait, Rakis est en train de mourir et l’enjeu principal est bien entendu d’élever des vers des sables sur une autre planète. Pour cela, il faut une Dispersion, autrement dit, que des gens peuples des tas de planètes pour de nouveau répartir tous les groupes en force.
Vont il gagner ce pari ? A quel point pourra-t-on intriguer dans ce tome (c’est quand même le but principal de cette saga fleuve, ne nous le cachons pas ) ? Vous le saurez bien entendu en lisant ce magnifique tome contre la montre qui part dans tous les sens et qui est franchement génial.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :