Dolorine à l’école

Auteur Ariel Holzl
Saga Les sœurs Carmines
Numéro de tome 3
Genre Fantasy
Maison d’édition Mnémos
Nombre de pages 262
Obtenu le 26/11/2018
Lu le 04/12/18
Dans le cadre de Ma lecture commune et la fin de la saga
En un mot Une fin génialissime
Une saga qui va me manquer
Monsieur Nyx ce héros

Résumé : Dolorine Carmine fait sa rentrée des classes dans un pensionnat et découvre avec stupeur qu’aucun fantôme ne hante ce lieu. Miss Elizabeth, l’inquiétante institutrice, y est peut-être pour quelque chose. Avec l’aide de ses soeurs, elle mène l’enquête pour retrouver la trace de ses compagnons favoris.

Halliennales 2018

Si vous suivez ce blog depuis longtemps, je ne vous présente plus les Halliennales que j’écume depuis des années avec la Team du Nord. J’ai tricoté avec Gilwen, mangé une pizza avec Caladhiel, assisté à la conférence organisée par Fann (qui a encore été un succès) et fait mes dédicaces avec Séverine et Benji. Les enfants ont encore fait des achats sauvages et ont fait du charme aux auteurs. Quant à moi, cette année, après avoir fait mon énième bisou à Stéphane et à Cindy, j’ai eu mon évènement de ma life : J’ai rencontré Monsieur Nyx gentiment amené par Ariel Holzl et j’ai pu suivre une lecture commune sur les troisième tome des sœurs Carmines.

On peut dire que les Halliennales est devenu un festival familial, un moment incontournable pour nous et nos amis (merci Sophie Jomain) et quant aux Sœurs Carmines, c’est aussi devenu une trilogie que j’ai eu la chance de lire entre amis.

Monsieur Nyx, notre mascotte.

Alors oui, les sœurs Carmines sont sympa et très intéressantes. On aime tous Dolorine, la troisième sœur et le fait de se dire qu’elle va aller à l’école, c’est déjà énorme. Et Monsieur Nyx l’accompagne ! Nous savons déjà que pendant ces 250 pages, nous n’allons pas nous ennuyer, voire on allait bien rire. Et surtout, on se demandait comment Ariel Holzl allait rédiger ce roman puisqu’il adapte son style d’écriture en fonction de la sœur qui vit l’aventure. C’est le format Journal intime qui correspondait à Dolorine et là encore, l’auteur a formidablement travaillé.

En bref, entre l’intrigue qui part dans tous les sens et Dolorine qui n’en fait qu’à sa tête, la trilogie des Sœurs Carmines fait son grand final avec ce dernier volet. Nous avons pris un grand plaisir à le lire et j’avoue que j’attends avec impatience la sortie de la prochaine saga de l’auteur

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :