Sénéchal 2

Auteur Gegory Da Rosa
Saga Sénéchal
Numéro de tome 2
Genre Fantasy
Maison d’édition Mnémos
Nombre de pages 320
Obtenu le 12/11/2018
Lu le 15/11/2018
Dans le cadre de Ma lecture commune avec les copines
En un mot Un tome bien sombre
Avec une fin qui appelle direct à la lecture du troisième

Résumé : Rien ne s’est passé comme prévu. Défaits, trahis, maudits, nous sommes tout près de céder. Mais les cloches résonnent et il me faut surement faire quelque chose. Après tout… je suis le sénéchal.

Trahison ! Assassinat ! Les épreuves de Philippe Gardeval, grand sénéchal du royaume, sont de plus en plus redoutables. Depuis trois jours et deux nuits, les Castellois assiègent la capitale, les traîtres grouillent dans les rues et les couloirs sont hantés par les secrets et les haines. Othon de Ligias, l’ennemi du sénéchal, plus vindicatif que jamais, redouble d’efforts pour le faire tomber. La princesse Sybille, l’espoir du royaume, troque couronne de fleurs contre couronne d’épines, et alors que l’horreur ne le dispute qu’à la félonie, une lueur que l’on pensait depuis longtemps éteinte apporte espoir et chaleur aux âmes meurtries.

A la poursuite des aventures du Sénéchal en lecture commune

Entre l’auteur, la maison d’édition et les yeux doux de mes copinautes de lecture, il était impossible que je ne lise pas cette saga. Et effectivement, en lisant le premier tome où je trouve Philippe, le Sénéchal d’une ville assiégée qui tente de sauve son roi, son fils, la fille de la reine qu’il a aimé du temps où elle était encore en vie… Le premier tome était génial mais il nous laissait sur un panier de crabes en intrigue.

On a mis un peu de temps, toutes les trois, à commencer ce deuxième tome mais trop de questions étaient en suspens. Bref, ça nous titillait. Aussi, nous nous  y sommes mises et comme toujours avec Ellyandra et Severine, ce fut rapide.

Un deuxième tome très électrique

Dire que l’ambiance était tendue comme un string un lendemain de raclette, c’est très proche de la vérité. On ne sait pas qui est mort ou non, on ne sait pas qui est un traitre ou non…. Les joutes verbales endiablées succèdent aux scènes d’action et tout ceci est soupoudré de conversations très profondes. Notre esprit est en ébullition car on a l’impression que chaque mot compte et peut avoir des indices sur la vérité.

Non, ce n’est pas une lecture reposante et il m’est arrivé parfois de reprendre le chapitre de la veille parce que j’avais la sensation d’avoir laissé échapper quelque chose. La fin nous a laissé dans un état pas croyable qui nous a poussé à enchainer directement sur le troisième volet.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :