La quiche fatale

Auteur M.C. Beaton
Saga Agatha Raison enquête
Numéro de tome 1
Genre Policier
Maison d’édition Audio lib
Nombre de pages 380 mn
Obtenu le 13 Février 2019
Lu le 21 Février 2019
Dans le cadre de Ma lecture commune avec Melcouette
En un mot Je ne pensais pas aimer mais j’étais curieuse
Et finalement, savoir comment on a empoisonné cette quiche…
Bref, je n’ai pas décroché

Résumé : Sur un coup de tête, Agatha Raisin décide de quitter Londres pour goûter aux délices d’une retraite anticipée dans un paisible village des Costwolds, où elle ne tarde pas à s’ennuyer ferme. Afficher ses talents de cordon-bleu au concours de cuisine de la paroisse devrait forcément la rendre populaire. Mais à la première bouchée de sa superbe quiche, l’arbitre de la compétition s’effondre et Agatha doit révéler l’amère vérité : elle a acheté la quiche fatale chez un traiteur. Pour se disculper, une seule solution : mettre la main à la pâte et démasquer elle-même l’assassin.

Un livre que je ne pensais pas prendre.

C’est que je suis bloggeuse littéraire madame, mes chevilles sont gonflées et c’est du livre d’élite qui vient sous mes yeux. Et oui, des fois, j’ai ce genre de pensées honteuse lorsque je croise les aventures d’Agatha Raisin en librairie. Pire, je me demande comment on peut les lire. Et tout ça en ne lisant même pas le résumé ! Bref, quand j’ai arrêté d’être chauvine deux secondes et demi, j’ai pris ce premier tome des enquêtes d’Agatha Raisin en me demandant quand même ce qui justifiait le succès d’une bonne dizaine de tomes.

Non promis, je ne suis pas accro (attendez, j’essuie une dernière fois mes chevilles gonflées), mais après une longue mise en place, force est de constater que cela accroche bien tout de même. Et soyons honnête, pour mes vacances, c’était plus que niquel. Même que je prendrai le tome 2 pour de futurs longs week end parce que cela m’a vraiment bien reposée. Même que j’étais contente de visiter la campagne anglaise avec notre héroïne.

Agatha Raisin, une tatie Danielle qui s’ignore ?

Un de mes principaux plaisirs de cette lecture, c’est bien ma ressemblance certaine avec l’héroïne : on a beaucoup apporté d’importance à notre travail à tort, on a eu du mal à se faire des amis, on aspire à la vie à la campagne, on s’ennuie et on râle beaucoup. Ce qui me sauve, c’est que je sais cuisiner (ouf). Je me suis donc parfaitement identifiée à cette vision de moi dans un peu plus de dix ans et devant l’énormité de l’absence de mystère face à la quiche, j’ai été rassurée de ne pas m’être trompée de coupable.

L’intérêt de ce premier tome est surtout de découvrir les personnages et de commencer à s’intéresser aux potins du village. Car la vie dans les villages peut être passionnante, surtout quand on franchit le fossé entre vie citadine et vie campagnarde. L’histoire prend son temps au début mais l’intérêt du livre se pressent assez bite. Il n’est là que vous détendre. Et comme je vous le disais plus tôt, après avoir râlé comme Agatha, j’irai bien la revoir lors de mes prochaines vacances.

2 commentaires sur “La quiche fatale

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :