Arbusto

Designer Rosa Pomar
Le patron vient de Laine Magazine Issue 6
Laines utilisées Barisienne de Bergère de France, couleur Dolmen
Taille tricotée XL
Métrage 1190 mètres
Numéro d’aiguille 4
Commencé le 6 Février 2019
Fini le 23 Février 2019
Difficulté Moyenne

Sur le coup, cela paraissait être une merveilleuse idée

Chez Laine Magazine, ils sont fourbes, sachez-le. Au moment où vous êtes le plus sensible à l’esprit Hygge, ils vous mettent une photo d’une madame qui a l’air tellement bien dans sa maison avec son sweat et tu te vois toi avec ton thé, le matin dans le jardin frais, la totale. Heureusement pour moi, je n’avais pas de laine DK : pas moyen de castonner, mes rêves de sweat sont partis au loin.

Chez Bergère de France, ils sont fourbes, sachez-le. Car pour les soldes, ils font 10 pelotas achetées = 10 pelotas offertes. Ce qui te fait un pull à moitié prix. Et 10 pelotes, c’est en moyenne ce qui faut pour un pull. Et la Barisienne, c’est un peu ma laine acrylique de base quand tu as besoin d’un pull, là vite fait. J’ai donc dû refaire mes stocks de l’année.

Mais du coup, j’ai dû castonner car la laine ça prend de la place une fois arrivée à la maison (bah ouai, t’y pense pas toi). Autant se faire un sweat en top down, un raglan tout simple. Mais comme cela tombait trop bien, il se trouvait que la page était ouverte sur l’Arbusto. Je me suis dit que cela allait me prendre deux petites semaines à la volée, ce qui est idéal entre deux jacquards….

Les miracles de la mémoire sélective

Sauf que si je n’ai pas oublié la construction d’un raglan (et les explications de la designeuse sont aussi très claires donc pas d’excuse) ma mémoire avait oublié comment c’était long de faire des nopes. Et mon Poney (le surnom de mon chat) n’avait pas non plus oublié que la Barisienne c’est confort pour les siestes, sans compter qu’elle adore se glisser dans le pull pour l’essayer. Au cas où. Ces deux obstacles m’ont retardée d’une semaine. La bonne nouvelle, c’est que j’ai pu avancer sans problème dans mes séries et dans mes livres.

Vous l’avez noté, c’est de la maille envers sur tout le corps mais ne paniquez pas. On tricote à l’envers justement pour tout faire en jersey. Quant aux nopes, c’est une répétition à retenir donc une fois que c’est bien ancré, ça roule tout seul. Les explications du modèle sont hyper claires. La designeuse vous prend par la main. Donc selon moi, si vous connaissez déjà la technique des nopes, ce patron ne vous causera mais aucun problème. Il est donc idéal pour ne pas se prendre la tête mais vous pouvez tout de même avoir une petite fantaisie dedans.

En bref, voilà un sweat que je peux porter avec mon jean, en mi saison, juste pour avoir une petite épaisseur qui va bien. Et vous savez quoi? La Barisienne étant en acrylique, je n’ai pas eu besoin de le bloquer. A peine le dernier fil coupé que je vous faisais déjà les photos

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :