Bâton rouge

Auteur Patricia Cornwell
Saga Kay Scarpetta
Numéro de tome 12
Genre Thriller
Maison d’édition Le livre de poche
Nombre de pages 605
Obtenu le 20 Octobre 2012
Lu le 20 Mars 2019
Dans le cadre de Projet un peu fou d’être à jour dans cette saga
En un mot Contre toute attente, j’ai aimé la fin rapide
Les interactions entre les personnages aussi
Et j’ai hâte de lire la suite  

Résumé : Baton rouge, Louisiane, 230 000 habitants, ancien comptoir français sur le Mississippi… Plaque tournante de tous les trafics, c’est la ville des Etats-Unis qui compte le plus grand nombre de crimes par habitant. C’est aussi là que Kay Scarpetta a rendez-vous avec son destin, car les frères Chandonne ne l’ont pas oubliée. La mort est tapie au fin fond du bayou et frappe en série. Les amis de Scarpetta arriveront-ils à temps pour déjouer le piège ?

On fête la moitié de la saga des enquêtes de Kay Scarpetta

Cela faisait tout un hiver que je n’avais pas pris de nouvelles de mon médecin légiste préféré des vacances : Kay Scarpetta. Et puisque l’on discutait des vacances avec les enfants, une loupiotte s’est allumée dans ma tête : comment va Kay ? Parce que cela fait quelques tomes qu’elle touche le fond : on l’a quasiment virée de son job, on  a Sali le nom de sa nièce, l’amour de sa vie est mort dans une explosion et son meilleur ami fait l’imbécile parce qu’il est secrètement amoureux d’elle. Avec tout ça, je déprimerai un peu aussi.

Nous apprenons ici qu’elle est devenue consultante. Et il y a des meurtres à Bâton rouge qui la titille : ça tombe bien, le médecin légiste lui demande un coup de main. Elle y trouve une nouvelle enquêtrice prometteuse qui nous rappelle un peu Lucy. En parlant de Lucy : elle est aussi sur une enquête bizarre. Enfin, Pete Marino va rendre visite à quelqu’un qu’on pensait mort depuis quelques tomes : Benton, le mec à Kay Scarpetta. En effet, on peut fêter la moitié de la saga (dans le bordel)

Kay Scarpetta, c’est mon power rangers à moi.

Alors je vous voir venir : pourquoi lire 24 tomes d’une saga si tu sais grosso modo ce qu’il va se passer ? Je pourrai vous refaire le discours de l’image de la femme que nous donne Kay Scarpetta, même si parfois elle est légèrement discutable. Mais c’est indéniable : chaque personnage de cette saga est incroyablement lourd de symboles et je pourrai littéralement en faire une étude tellement l’autrice a bien bossé et surtout c’est réellement bluffant de se rendre compte à quel point cette saga est représentative d’une période donnée et d’une culture donnée. Ceux qui lisent Kay Scarpetta et en sont accros comprendront tout à fait ce que je veux dire.

Parce que, c’est comme quand mon fils regarde encore ses Powers Rangers et on en discutait avec lui pas plus tard qu’hier (oui je lis les aventures de Kay Scarpetta pendant que mon fils regarde un épisode de Power Rangers). On s’en fiche un peu de l’intrigue du livre, au bout du 12 eme tome, on est un peu au-delà. C’est l’aventure humaine et la psychologie des personnages qui est ici importante.

Des personnages en rupture dans Bâton Rouge.

Ce tome marque une grande rupture dans la saga. Pete Marino a pris un autre emploi et n’est plus flic, ce qui le définissait entièrement. Il va travailler avec Lucy qui est l’équivalent de sa fille sprirituelle. Kay n’aime toujours pas Marino et n’a toujours pas guéri de la mort de Benton mais elle est toujours en lien très étroit avec sa nièce qui est comme sa fille. Elle a démissionné du poste qui a fait d’elle une femme de pouvoir  mais elle est devenue consultante et forme aussi des policiers. Le serial Killer est dans le couloir de la mort mais il va être remplacé. Ah oui, et le fils de Marino est son avocat. On a donc le fils biologique qui commet une traitrise. (quand je vous disais qu’on pouvait faire une étude).

Ces personnages sont au bord du gouffre et ce tome a son lot de révélations absolument incroyables qui appelle littéralement à la lecture de la suite. C’est tendu au point que mon fils a eu droit à deux épisodes de Power Rangers supplémentaires pour que je puisse finir ce livre dans la journée. Autant vous dire que nous étions tous ravis de notre journée. Après,, il a lu un manga que je lui piquerai demain. Donc je vous en parlerai très vite.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :