Les eaux acides

Auteur Robin Hobb
Saga Les cités des anciens
Numéro de tome 2
Genre Fantasy
Maison d’édition J’ai lu
Nombre de pages 349
Obtenu le 14 Février 2017
Lu le 5 Avril 2019
Dans le cadre de Continuer une chouette saga
En un mot Les hommes m’ont horripilée tout le long du tome
L’action se met en mouvement

Résumé : Le grand jour se profile : Alise comme Thymara vont enfin se trouver face aux dragons, l’une pour assouvir sa soif de connaissances, l’autre pour les conduire, avec un groupe de jeunes gens comme elle, jusqu’à la légendaire cité des Anciens, Kelsingra.

Ce qu’elles ignorent, c’est que cette rencontre changera leur existence.

Alise, passagère à bord du Mataf dont le rugueux capitaine, Leftrin, ne la laisse pas insensible, va faire un choix qui met en péril sa réputation et son mariage, et détourne son ami et chaperon, Sédric, d’autres plans, bien arrêtés et beaucoup plus profitables.

Thymara, elle, par sa fréquentation des autres jeunes gardiens, porteurs des stigmates du désert des Pluies, devra peu à peu remettre en cause les règles qui régissent sa vie depuis sa naissance.

Tous affrontent un trajet long et pénible avec les dragons, où ils découvrent leur vraie nature et apprennent à se connaître face à des adversaires qui habitent parfois au fond d’eux-mêmes.

Nos héroïnes prennent de l’assurance.

Que ce soit Alise ou Thymara, ces deux femmes sont sous la domination des hommes : Alyse sous celle de son mari et de l’amant de celui-ci, Thymara sous celle de ses compagnons. On trouve bien entendu ces héroïnes très mignonnes mais connaissant les femmes des sagas de Robin Hobb, on se dit qu’il manque un truc.

Ne vous inquiétez pas les amis, l’autrice ne nous a pas oublié bien entendu. Elle a pris le temps de décrire la soumission de ces deux femmes. Mais elles prennent toutes les deux confiance en elles et en leurs capacités et de ce fait, parce qu’elles participent à une grande aventure, elles se détachent de leur passé et brisent petit à petit leurs chaînes. Elles vont ainsi prendre petit à petit conscience de leur force et vont prendre les armes contre ces hommes qui les oppresse

Sincèrement, les hommes de cette saga sont infects

S’il doit y avoir une chose que je déteste pour ces deux premiers tomes, c’est quand les hommes dominateurs parlent. Réellement, ils sont infects. Sédric, quand il veut convaincre Alise de se dédire de son engagement auprès des Dragons. Hels, le mari d’Alise, même s’il est absent, montre encore sa domination sur sa femme et son amant. Quant aux hommes qui font partie des protecteurs des dragons, c’est comme s’ils veulent tous prendre la tête du groupe.

Bref, vous voyez donc clairement que tous ces hommes veulent avoir leur cour de femmes d’apparat qui se pâment devant eux. Or, les femmes ne veulent plus être dominées alors qu’elles assument les mêmes obligations que les hommes. Qui plus est, si les hommes ne veulent que dominer, les femmes se posent beaucoup de questions sur leurs besoins quant aux hommes. Bref, les femmes auront donc encore beaucoup de combats à mener. Et elles vont devoir aussi acquérir l’art de parler en manipulant les autres

Robin Hobb nous garde en alerte avec des conflits entre personnes tout en nous raccordant tout cela avec l’intrigue principale.

Une des grandes joies de ce tome, c’est de rencontrer Malta, la petite peste des Aventuriers de la Mer qui a bien changé depuis. J’ai été soulagée de voir que, même si elle doit aussi se battre contre un groupe de marchands qui souhaitent se débarrasser des dragons, et bien elle va bien.

On s’aperçoit très vite que les humains ne veulent pas déplacer les dragons par pure bonté d’âme : ils veulent des reliques des Anciens et ils veulent aussi des produits des dragons : écaille, chaire et autres parties du corps. Alors oui, certains comme Alise veulent les étudier dans le plus grand respect et dans un esprit altruiste. D’autres comme Sédric veulent faire profit. On se rend compte que la situation des dragons est très précaire et on se croise les doigts pour que tout se passe pour le mieux.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :