Laboratory pullover

Designer Jessie McKitrick
Le patron vient de Interweave Knits, Winter 2019
Laines utilisées Bergère de France, Barisienne, couleur Réglisse
Taille tricotée L
Métrage 1400 mètres
Numéro d’aiguille 3.5mm
Commencé le 28 Mars 2019
Fini le 23 Avril 2019
Difficulté Moyenne-Haute

Une quête des modèles hommes.

Il y a un constat assez embêtant dans le monde du tricot : il n’y a pas beaucoup de modèles homme. Alors, je vous rassure, nous avons des créateurs pour homme qui ont du talent : Maxim Cyr, Delz, Steven West, Jared Flood…. On commence à s’en sortir. Mais Jared Flood est excessivement technique, Maxime Cyr et Delz viennent d’apparaître, Steven West… A un univers bien particulier. C’est quand même compliqué de trouver des modèles pour hommes avec des constructions modernes.

Et en cherchant, je suis tombée sur le magasine Interweave Knits. Des modèles sympas de magazines américains je crois. Comment vous dire qu’il fallait absolument que je teste. Déjà parce que les modèles sont top mais en prime, il fallait que je vois la qualité du patron : non seulement les patrons magasines ne sont pas rédigés pareil qu’en patrons normaux, ni testés pareils, et en prime, ce sont des patrons américains. Si je voulais ouvrir le chemin aux copines, il allait falloir faire chauffer les aiguilles.

Et bien c’est pas si mal

J’ai pris le Laboratory pullover parce que je connaissais le mode de construction et le point texturé car il a des similitudes avec le Guston (des similitudes attention, j’insiste bien, ici nous n’avons pas un modèle près du corps, le point texturé est sur tout le corps et en prime nous avons un col rond et non en V) De plus, la construction se fait de bas en haut. Je partais donc avec un bon filet de sécurité. C’est donc l’instant astuce lorsque vous tentez un nouveau designer et que vous avez tout de même tricoté d’autres modèles dans votre vie. Si vous reconnaissez la construction et pourquoi pas un point texturé, sachez que vous pouvez tenter l’aventure à l’aise. Par contre, si vous êtes une grande débutante, je vous recommanderez pour le coup le designer Delz. Jared Flood, par exemple, allez y si vous êtes à l’aise avec les patrons anglais. Mais sachez que vous apprendrez toujours quelque chose car ce sont des patrons toujours très techniques. Bref, si vous voulez vous lancer avec le Laboratory pullover, je vous conseillerai tout de même d’avoir déjà fait un pull de bas en haut ne serait-ce que pour la construction des manches par la suite où il faut être un peu attentif.

Donc si on compare toujours le Laboratory pullover avec le Guston de Ann Budd (que je vous recommande aussi), sachez que le Guston est un peu plus expliqué ce qui est logique, le Guston est un patron unique et le Laboratory est un patron magasine. Cela dit, je trouve que Jessie McKitrick s’est bien débrouillée pour expliquer son pull en deux pages. Il faut juste que vous compreniez que si vous êtes débutant, prenez d’abord le Guston. Si vous commencez à avoir de la bouteille, la designeuse vous prend relativement par la main sans trop s’attarder sur les explications.

Ainsi, beaucoup de joies et deux petits regrets.

Le fait que le patron n’ait pas beaucoup de détails pour moi a été source de grand bonheur car j’adore quand un designer me lâche la bride. Je fais partie de ceux qui ont du mal à respecter un patron à la lettre, je l’admets. Et c’est aussi pour cela que je ne prends pas beaucoup de tests par exemple. Quand je lis un patron, je ne suis pas de celles qui prennent la main du créateur et qui font tout ce qu’il dit. Je lis le patron, je comprends comment il est fait (ou pas, cela peut arriver que je ne comprenne pas un créateur et donc faire un de ses patrons est une torture) Et je crois bien que les patrons magasines sont souvent ceux qui me conviennent le mieux parce qu’ils doivent être concis obligatoirement. Je me suis donc éclatée à faire ce projet qui m’a encore une fois appris des choses et aussi à être persévérante car mon Prince Charmant étant très grand, forcément, il faut constamment être attentif aux rallonges.

Deux regrets : le premier c’est que mon chat m’a ralentie parce qu’en ce moment, elle aime se rouler dans les encolures. Tricoter de grands pulls en rond devient particulièrement sportif avec elle. Le deuxième : j’ai oublié de changer de grosseur d’aiguille pour le deuxième point texturé. J’aurai dû ne pas l’oublier mais voilà, j’ai encore une fois tricoté avant de réfléchir. L’effet aurait donc pu être beaucoup plus harmonieux avec ce changement.

A part ces tous petits détails, on peut aussi chipoter sur les rangs raccourcis des manches pour former l’arrondi de l’épaule. Ils m’ont demandé un peu plus de réflexion car il y avait deux points différents mais je ne peux pas vous dire si la designeuse aurait pu faire mieux sans casser son design parce que je ne vois pas comment elle aurait pu faire autrement. A très vite pour le prochain qui sera je pense une petite chaine ADN 😉

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :