Cloak and Dagger #1

Date de sortie 2018
Réalisateur Joe Pokaski
Saison 1
Genre Fantastique
Nombre d’épisodes 10
Acteurs principaux Aubrey Joseph, Olivia Holt, Gloria Reuben
Diffusion Amazon Prime

Résumé : Tyrone Johnson et Tandy Bowen, deux adolescents issus de milieux sociaux différents, découvrent suite à leur rencontre qu’ils sont tous les deux dotés de superpouvoirs qui étaient jusqu’ici dormants et qui les lient mystérieusement l’un à l’autre. Face à leurs sentiments naissants et aux nombreuses menaces du monde qui les entoure, Tyrone et Tandy ne tardent pas à comprendre qu’ils sont plus forts ensemble et ont tout intérêt à s’allier plutôt qu’à poursuivre des routes séparées.

Une de plus dans le Marvel Universe

Comme j’aime beaucoup les Comics et l’univers Marvel, lorsque Comic Outcast a fait sa review sur Cloak and Dagger diffusé sur Amazon Prime Video, je me suis dit qu’il fallait que je m’y attaque, ayant fait les autres séries. Et puis, je ne connaissais pas du tout ces deux personnage. Et petit bonus, cela se passe à la Nouvelle Orléans donc j’avais aussi hâte de voir l’ambiance que cela allait donner.

Et donc ? Une catastrophe naturelle causée par l’homme qui a foré encore trop loin va diffuser une onde qui va percuter deux gamins. Des années plus tard, ils se rencontrent de nouveau et leurs pouvoirs se déclenchent. Ils explorent leurs possibilités découvrent un complot. Comme toujours, des méchants veulent anéantir le monde et nos deux préados vont s’élever contre cela, devenant par là des super héros. C’est simple, efficace, initiatique, la totale : tout ce qu’on aime dans les séries Marvel. Alors c’est parti !

Et c’était bien réalisé !

Côté image et musique, je me suis régalée. Cloak est noir, Dagger est blanche et le cadreur, metteur en scène, bref, le mec derrière la caméra donne toujours un rappel de l’un sur l’autre par la couleur . Visuellement, c’est absolument magnifique et cela nous rappelle que ces pouvoirs fonctionnent en duo (rappel non subtil du ying et du yang toussa toussa). Côté musique, je me demandais s’il y allait avoir l’ambiance typiquement jazzy que l’on offre toujours à la Nouvelle Orléans mais la série préfère opter pour le contraste entre musique classique et musique moderne.

Et l’histoire alors ? Constamment, tout au long de cette première saison, on a des cours sur : qu’est ce qu’un héros ? Cela nous montre que cette première saison est particulièrement initiatique. Nos deux ados vont devoir choisir et prendre en main leur destin. Ils vont devoir faire des choix. Je trouve que les acteurs arrivent très bien à le retranscrire à l’écran. Alors oui, il y a de variations de rythme un peu déroutantes dans cette saison mais personnellement, cela ne me dérange pas. J’ia pris en tous cas beaucoup de plaisir à la regarder et j’irai volontiers voir ce qu’il se passe à la deuxième saison.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :