Signe Suspect

Auteur Patricia Cornwell
Saga Kay Scarpetta
Numéro de tome 13
Genre Thriller
Maison d’édition Le livre d epoche
Nombre de pages 540
Obtenu le 20 Octobre 2012
Lu le 4 Juin 2019
Dans le cadre du Challenge un peu fou d’être à jour dans la saga
En un mot Kay Scarpetta retourne aux sources Benton tente de sauver Lucy Marino a une nouvelle casquette

Résumé : Dans Signe suspect, les personnages principaux de la série des « Scarpetta », apparaissent sous un angle particulier : en effet, dans cet épisode, ils sont tous en rupture avec le cadre institutionnel qui jusque-là les définissait pour une large part. Ainsi, Kay Scarpetta n’est plus médecin légiste en chef de l’Institut médico-légal de Virginie. Marino n’appartient plus à la police de Richmond. Lucy, la nièce de Scarpetta, travaille à son propre compte dans la société Dernière Chance… Quant à Benton, il n’apparaît pas ici en mission officielle, mais prête main-forte à l’entreprise de Lucy.

Après des personnages en dérive, des personnages en rupture

Au tome précédent, nous avions un Benton que l’on croyait mort mais qui en fait était en fuite, Lucy qui montait une nouvelle société, Kay qui avait déménagé et Marino qui suivait. Le moral n’était pas au beau fixe car tous faisait le deuil de quelque chose. On sentait le besoin de changement ne serai ce que pour les personnages car ils étaient au bout de leur évolution mais aussi pour nous lecteur parce qu’au bout de 12 tomes soyons honnêtes, on en était un peu venu à bout de leur environnement. L’occasion du treizième tome et le challenge de notre autrice était de bousculer tout ce beau monde. Et pour cela, elle a utilisé les grands moyens.

Tout d’abord, elle fait retourner Kay Scarpetta à ses lieux d’origines et va détruire le premier institut Médico légal qu’elle a dirigé. Ca c’est de la rupture ! Elle éloigne Lucy en la mettant en difficulté pour une histoire de cœur ce qui va rendre Benton impuissant à intervenir dans l’histoire. Kay Scarpetta et Pete Marino vont se retrouver dans une enquête dans leur ancien environnement mais sans les moyens d’action qu’ils avaient obtenu au fil de leur notoriété publique. Cela va aussi les éloigner des intrigues politiques que l’on a vécus les dix derniers tomes. Reste à savoir si ce duo fonctionne toujours.

Kay Scarpetta et Pete Marino, un duo toujours aussi explosif

La synergie entre Kay et Pete ne fonctionne que sur deux principes très stricts. Les deux doivent être en difficulté et dos au mur, au lieu de se défendre soit même, inversent leurs défenses : Pete Marino va donc montrer les dents devant ces hommes qui veulent porter préjudice à la réputation de Scarpetta, même si elle n’en a pas besoin et Kay va pointer les faiblesses de Marino et le forcer à surmonter ses peurs les plus viscérales. C’est une recette qu’on a exploré pendant des années et en enlevant tout l’historique des derniers tomes, Patricia Cornwell nous montre que ce duo a toujours autant de charme.

J’avoue que, personnellement, c’est un de mes couples littéraires préférés car c’est la première fois que je voyais en livre un duo masculin féminin aussi équilibré alors que, historiquement, Pete Marino est un macho quii donnerait presque envie de vomir. Quant à Kay Scarpetta, c’est la femme indépendante et carriériste presque cliché. Or, elle accepter parfois d’avoir besoin d’aide lorsque Marino est là et surtout quand il arrête de faire son mâle dominant. Et c’est ce duo originel qui retrouve toute sa saveur dans ce tome de rupture.

What’s next ?

Benton et Kay se sont retrouvés. Lucy a résolu ses problèmes de cœur et Marino s’est fait plaisir en arrêtant le méchant. On peut se demander légitimement si on aura un prochain tome, maintenant que tout est détruit. Alors oui, maintenant, je sais que je n’en suis qu’à la moitié de l’aventure. (il y a 25 tomes parus à ce jour) mais je me souviens que ma maman, qui suivait tout à l’époque, a eu très peur pendant toute une année.

C’est surtout la fin d’un cycle et cela va ouvrir des tonnes de perspectives. Maintenant, je vois bien qu’heureusement que ce tome de rupture est paru. Patricia Cornwell a réellement voulu clôturer l’épisode de Richmond et j’ai envie de vous dire : tant mieux ! Si une ville s’est fermée aujourd’hui, c’est un tout un pays qui va s’ouvrir à nous. Nos personnages ont rompu leurs liens avec leurs passés et tout un éventail de rapports de force va s’ouvrir à nous. J’ai hâte de découvrir ce qui va leur arriver (en dehors de leur menace de mort habituelle bien entendu). Je vous donne rendez vous très très vite pour la suite car l’été arrivant veut bien entendu dire que la saison des Kay Scarpetta est ouverte !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :