The Promised Neverland #6

Auteur Kaiu Shirai et Posuka Demisu
Saga The Promised Neverland
Numéro de tome 7
Genre Manga
Maison d’édition Editions Kazé
Nombre de pages 200
Obtenu le 28 Mars 2019
Lu le 24 Juin 2019
Dans le cadre de Continuer une saga en famille
En un mot Lire une saga en famille
On sait enfin la vérité sur le monde
Ou n’est-ce qu’une partie?

Résumé : Désormais pris en chasse par les démons, Emma et le reste des fuyards tombent nez à nez avec un autre être humain, qui leur promet de les aider…

Le monde semble un peu plus compliqué au fur et à mesure

Ce manga est exactement comme une forêt de ronces : plus on s’enfonce dedans, plus c’est compliqué. Pour le moment, à l’état de nos connaissances, nous avions : un monde des humains envahis par des dmons depuis une bonne trentaine d’années. Ces démons ont asservis des huamins pour les élever dans des orphelinats afin de manger leur cerveau. POur que la viande soit moins stressée (droit des humains toussa toussa), on leur cache la fin horrible qu’ils auront avant leur 12 ans en leur donnant l’illusion qu’ils vont être adoptés et que leur geolier est leur maman. Vous pensez que c’est horrible n’est-ce pas ? Je comprends parce qu’ensuite, on apprend que ces geoliers sont des enfants de la génération précédente secondés on ne sait comment et condamnés à élever parfois un de leur gamin dans le dos. Et ces mamans sont les plus intelligents et calculateurs du lot.

Dans ce tome, on apprend qu’il y a aussi des léevages de masse avec des enfants qui ne voient même pas la lumière du jour et qui sont inconscients toute leur vie. Surtout, on apprend qu’en fait les démons ont toujours été là et que cette situation existe depuis bien plus longtemps que cela. Autrement dit, nos orphelins ont très peu de chance de trouver de l’aide des adultes. Comme vous vous en doutez, ce n’était pas vraiment ce qui était attendu et pour notre plus grand bonheur, je ddois avouer. Nos orphelins vont devoir composer avec ces nouveaux paramètres.

Malgré une situation angoissante, les enfants ne perdent pas espoir.

Les enfants sont des créatures formidables et s’adaptent à tout. C’est vrai dans la vraie vie mais là c’est complètement sublime. Je le répète assez souvent mais avec moi comme héroïne de la saga, on aurait déjà terminé depuis longtemps puisque je me serai déjà roulée en boule et les démons m’auraient déjà planté une fleur dans le coeur. Quant à nos héros, ils trouvent sans arrêt un point positif dans les nouvelles qui leur tombent dessus. Et je dois dire que c’est quelque chose que j’aime beaucoup ici.

En bref, je ne sais absolument pas ce que me réserve le tome 7 et c’est cette promesse d’inconnu qui me ravit beaucoup. Je vous donne donc rendez vous la semaine prochaine pour une autre lecture.

Un commentaire sur “The Promised Neverland #6

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :