Guide de survie d’un juge en Chine

Auteur Frédéric Lenormand
Saga Les nouvelles aventures du Juge Ti
Numéro de tome 11
Genre Policier
Maison d’édition Editions Fayard
Nombre de pages 252
Obtenu le 4 Juillet 2018
Lu le 27 Juillet 2019
Dans le cadre de Poursuivre une chouette saga
En un mot L’auteur m’a balladée pendant tout le bouquin
Des envies de meurtres pour certains personnages
Madame Ti toujours aussi délicieuse

Résumé :

Un recueil de sagesse chinoise, un meurtrier insaisissable, une ville étrange, tels sont les ingrédients de cette nouvelle aventure du juge Ti. Le célèbre magistrat vient d’accéder au poste de directeur de la police de Chang-an, capitale des empereurs Tang. Alors qu’il s’apprête à savourer sa réussite, ses supérieurs le lancent à la poursuite du criminel le plus recherché de Chine. Cette quête conduit notre héros jusqu’à une petite ville qui lui apparaît bientôt comme la plus déconcertante qu’il ait jamais rencontrée. Son but : survivre là où ont échoué les meilleurs limiers de l’empire. Ses armes : un manuel de procédures légales qu’on lui a ordonné de tester, les « Maximes de sagesse à l’intention des mandarins », et, bien sûr, son exceptionnelle sagacité.

Le Juge Ti est mis au placard

On sent que la réussite du Juge Ti commence à limite déranger. Pourquoi ? Il est nommé à la tête d’un service de délation totalement obscur et doit poursuivre évidemment son prédécesseur. La seule peine en cas d’échec est évidemment le suicide. Ambiance Ambiance n’est-ce pas ?  Et bien entendu, lorsque le juge s’en rend compte, il est mouillé jusqu’au coup et il va devoir encore une fois faire preuve de beaucoup d’habileté pour se sortir de cette situation.

Le voilà donc reparti pour une enquête dans un village obscur où il se passe des choses vraiment bizarre. En grattant le vernis, le Juge va découvrir un complot et permettre ainsi de se sortir de situations épineuses. Et c’est ce que l’on aime dans ces aventures. Et surtout, maintenant, le Juge Ti n’est plus seul.

Encore une enquête résolue avec Madame Ti

Ce que j’aime beaucoup dans cette saga, mon pc mignon c’est évidemment Madame Ti ! Elle prend de plus en plus de place dans les enquêtes et j’adore quand elle intervient. C’est vraiment une nana qui en veut et qui se masculinise au fur et à mesure. Dans le contexte de la Chine médiévale que l’on connait dans cette saga, Frédéric Lenormand introduit ici réellement une image de femme forte qui bouscule le côté un peu macho du Juge Ti

En bref, encore une chouette aventure qui s’est passée là. Et je dois dire que je n’ai pas vu défiler les pages devant mes yeux. Je suis vraiment contente de m’être remise dedans pour cet été car je risque de les enchainer sur la plage.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :